Lancement attendu

10 avril 2015 08:12; Act: 10.04.2015 14:56 Print

L'Apple Watch fait ses débuts au Japon

Les Japonais ont pu découvrir vendredi matin la très attendue montre connectée du géant américain Apple, à l'occasion de précommandes, deux semaines avant sa commercialisation.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le quartier d'Omotesando, des dizaines de clients ont patienté plusieurs heures dans le froid devant la boutique de l'enseigne pour être les premiers à toucher le précieux objet. Ils ont ensuite été conduits un par un à l'intérieur pour une «séance d'essayage», selon l'expression de la marque à la pomme. «J'ai vraiment hâte de l'acheter», confiait Kazuki Miura, un journaliste high-tech indépendant de 43 ans, montre au poignet.

Apple a commencé à enregistrer les réservations dès l'ouverture du magasin à 10h (1h GMT), avec quelques heures d'avance sur le lancement mondial via Internet prévu à 7h01 GMT. Il faudra cependant attendre le 24 avril pour en prendre possession au prix de 349 dollars (330 euros) pour le modèle de base (Apple Watch Sport), dans les neuf pays concernés (Australie, Canada, Chine, France, Allemagne, Hong Kong, Japon, Royaume-Uni et États-Unis). Le tarif s'élève à plus de 10 000 dollars (9 400 euros environ) (où il est vendu plus cher en Europe) pour la version la plus luxueuse (Apple Watch Edition), en or jaune ou rose 18 carats.

Musique, téléphone, analyse du pouls

L'Apple Watch permettra à son propriétaire d'écouter de la musique, de recevoir des SMS, de passer des coups de téléphone, mais aussi de commander un taxi ou encore d'envoyer en temps réel son battement cardiaque à un autre utilisateur.

Ce dernier-né des produits d'Apple pourrait contribuer à l'essor des montres intelligentes, et plus largement des accessoires vestimentaires électroniques («wearables»), prédisent les analystes.

Plus de 45 millions de montres, bracelets, lunettes et autres produits connectés devraient s'écouler cette année dans le monde, soit plus du double de 2014, selon le cabinet de recherche IDC. Le groupe américain pourrait s'arroger une grande partie de ce marché, Strategy Analytics pariant sur des ventes de 15,4 millions d'Apple Watch en 2015.

(L'essentiel/AFP)