Mission spatiale

04 avril 2021 09:48; Act: 04.04.2021 16:11 Print

L'hélicoptère de la Nasa est enfin au sol sur Mars

Le mini-hélicoptère de la Nasa Ingenuity, arrivé en février sur Mars, attaché sous le rover Perseverance, est maintenant seul sur la surface de la planète rouge.

Sur ce sujet
Une faute?

Le mini-hélicoptère de la Nasa Ingenuity, qui était arrivé en février sur Mars attaché sous le rover Perseverance, vient de s'en détacher et est donc maintenant sur la surface de la planète rouge, a annoncé la Nasa. «L'hélicoptère de Mars est au sol!», a tweeté samedi soir le laboratoire de l'agence spatiale américaine qui gère le programme.

Cet hélicoptère ultra-léger, qui ressemble à un gros drone, était arrivé replié et attaché sous le rover Perseverance, qui a atterri sur Mars le 18 février, et y est resté jusqu'à ce que le rover atteigne l'endroit où doit avoir lieu le vol. «Son voyage de 293 millions de miles (471 millions de km) a pris fin avec ce petit saut de 4 pouces (10 cm) depuis le ventre du rover jusqu'à la surface de Mars. Prochain test: survivre à la nuit», a encore tweeté le laboratoire.

Survivre aux -90°C de la nuit

Une photo accompagnant le tweet montrait Perseverance s'éloignant de l'hélicoptère. Il doit absolument lui dégager la vue en moins de 25 heures, car l'hélicoptère aura besoin du soleil pour alimenter ses panneaux solaires en énergie, et ainsi être capable de survivre en se réchauffant pendant les glaciales nuits martiennes. Ingenuity s'est jusqu'à présent nourri de l'énergie du rover, mais il va devoir maintenant se débrouiller seul.

«Il y a un petit radiateur qui permet de maintenir une température d'environ 7°C à l'intérieur de l'hélicoptère, alors que les températures la nuit sur Mars peuvent descendre jusqu'à -90°», expliquait vendredi Bob Balaram, ingénieur en chef du projet Mars Helicopter. «Cela permet de protéger les équipements clés de l'appareil», a-t-il ajouté.

Pendant les deux prochains jours, l'équipe au sol vérifiera que les panneaux solaires fonctionnent comme prévu, avant de commencer à tester les moteurs et capteurs préalablement au premier vol, qui ne devrait pas avoir lieu avant le 11 avril.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zebra3 le 04.04.2021 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à toutes les équipes qui ont mené à bien ce projet, c'est fantastique !!!!

  • LuxFlag le 04.04.2021 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pas compris, sans ce projet sur Mars, vous auriez dit « si seulement on avait 100.000 chômeurs en moins ». On apprend souvent aux enfants de faire le métier qu’ils souhaitent. Avec vous, s’il faut vous suivre, c’est focuser les gens à chercher l’eau et la vie? Je ne comprends pas non plus pourquoi on ne peux pas investir sur des projets de recherches porteur à l’avenir.

  • Helmutheimat le 05.04.2021 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Ils savent pertinemment que la nuit sur Mars et avec tout ce que cette mission a pu coûter et coûte encore, ils n'ont même pas été foutus de fournir un cache nez et une écharpe à ce petit hélicoptère. On se demande vraiment à quoi ils pensent.

Les derniers commentaires

  • Helmutheimat le 05.04.2021 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Ils savent pertinemment que la nuit sur Mars et avec tout ce que cette mission a pu coûter et coûte encore, ils n'ont même pas été foutus de fournir un cache nez et une écharpe à ce petit hélicoptère. On se demande vraiment à quoi ils pensent.

  • arno le 05.04.2021 05:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu leurs a dit aux gens qui vivent dans la famine, le manque d’ eau et de soin? Tu leurs a dit » vous voyez nous on va sur mars toi tu crève « ?

  • obelix le 04.04.2021 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    incroyable, comment pouvait on savoir qu'un hélicoptère pourrait volé au dessus de mars, y a du vent de l’air peut être de l'eau, et qui sait, un macdo. mdr

  • LuxFlag le 04.04.2021 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pas compris, sans ce projet sur Mars, vous auriez dit « si seulement on avait 100.000 chômeurs en moins ». On apprend souvent aux enfants de faire le métier qu’ils souhaitent. Avec vous, s’il faut vous suivre, c’est focuser les gens à chercher l’eau et la vie? Je ne comprends pas non plus pourquoi on ne peux pas investir sur des projets de recherches porteur à l’avenir.

  • slado le 04.04.2021 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Whauuuu très bien et ça va sauver notre planète Terre ???