Téléphonie 5G

28 janvier 2020 12:15; Act: 28.01.2020 12:27 Print

L'UE veut poser des «règles strictes» à Huawei

L'opérateur chinois controversé ne sera pas banni du marché européen pour l'implantation de la 5G, mais des règles seront appliquées, a indiqué mardi, un commissaire.

storybild

Thierry Breton doit actuellement gérer l'un des dossiers les plus sensibles de l'Union européenne. (photo: AFP/Eric Piermont)

Sur ce sujet
Une faute?

L'UE ne compte pas par principe exclure le chinois Huawei du développement du réseau 5G en Europe mais va fixer des «règles strictes», a déclaré mardi le commissaire européen à l'Industrie, Thierry Breton. «Il ne s'agit pas d'être discriminant, il s'agit tout simplement de fixer des règles. Elles seront strictes, elles seront exigeantes et évidemment on accueillera en Europe tous les opérateurs qui voudront bien les appliquer», a-t-il dit, devant des eurodéputés.

L'ancien patron de l'opérateur France Télécom va présenter mercredi, une «boîte à outils» concoctée par les États membres de l'Union en coordination avec la Commission européenne. «Il faut avoir la capacité pour chaque pays, pour chaque opérateur, d'avoir plusieurs sources de fournisseurs car il faut mitiger les risques», a-t-il ajouté. Numéro deux sur le marché des smartphones, le chinois Huawei s'est imposé dans le développement de l'Internet mobile ultrarapide 5G face à ses rivaux suédois Ericsson, finlandais Nokia et sud-coréen Samsung.

Dans un entretien mardi au quotidien belge L’Écho, Walter Ji, patron de Huawei Europe, jugeait impossible que son entreprise soit bannie de l'Union: «Nous avons tissé des liens forts et posé des fondations solides avec nos partenaires technologiques locaux. Notre technologie est à la pointe et elle représente beaucoup de valeur commerciale aux yeux des opérateurs». Les États-Unis, l'Australie et le Japon l'ont banni de leur territoire, mais les pays européens sont beaucoup plus divisés sur la question.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 28.01.2020 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ils ont peur de la Chine ? Tout ira bien ne pas s'inquiéter !

  • antiprocrate le 30.01.2020 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    à quand les sanctions envers les produits américains ?

  • inconnu le 29.01.2020 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    m'en fous d'huawei, j'ai du changer 2 huawei en 1 an et demi pour des problèmes techniques...plus jamais huawei

Les derniers commentaires

  • antiprocrate le 30.01.2020 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    à quand les sanctions envers les produits américains ?

  • inconnu le 29.01.2020 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    m'en fous d'huawei, j'ai du changer 2 huawei en 1 an et demi pour des problèmes techniques...plus jamais huawei

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 28.01.2020 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ils ont peur de la Chine ? Tout ira bien ne pas s'inquiéter !

    • Vladthecrad le 28.01.2020 15:45 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sûr. On y croit à fond.