Télécommunications

16 mai 2019 11:34; Act: 16.05.2019 11:55 Print

La 5G: une technologie sous haute surveillance

L'infrastructure mobile, présentée comme la technologie de «l'Internet des objets», promet de révolutionner le futur. Mais elle suscite aussi des inquiétudes.

La 5G promet de tout connecter, partout et tout le temps. Où se trouvent les antennes 5G?

Sur ce sujet
Une faute?

La 5G promet de tout connecter, partout et tout le temps. Un potentiel énorme pour la numérisation de l'économie, en particulier de l'industrie, qui en attend beaucoup. Le groupe français Orange estime par exemple que la 5G va offrir un débit jusqu'à 10 fois plus rapide que la 4G. Pour l'internaute, cela signifie un accès beaucoup plus rapide à des contenus audiovisuels en haute définition, ainsi qu'aux jeux en «streaming», un marché en pleine explosion.

Mais, plus que la vitesse, c'est la possibilité de faire circuler en masse des milliards de données, sans engorgement, qui fait la différence majeure avec les réseaux mobiles précédents. La 5G est fréquemment présentée comme la technologie de «l'Internet des objets», un monde dans lequel des équipements connectés à Internet pourront «dialoguer» entre eux, sans intervention humaine. Cette perspective ne va pas sans un risque majeur: celui du piratage de ces milliards de données en circulation, parmi elles des secrets industriels et des informations médicales privées, qui circuleront sur des réseaux plus décentralisés.

Qui sont les principaux acteurs?

Si les opérateurs télécoms seront, dans la plupart des cas, la colonne vertébrale de la future 5G, ces derniers se fournissent auprès d'un nombre restreint d'équipementiers. Dans les faits, la bataille se joue entre deux équipementiers européens, le Suédois Ericsson et le Finlandais Nokia, qui a racheté en 2016 le Franco-Américain Alcatel-Lucent, et un Chinois, le géant des télécoms Huawei. D'autres fournisseurs d'équipements sont présents mais à moins grande échelle, en particulier le Sud-Coréen Samsung, ainsi qu'un autre Chinois, ZTE.

Où en sont les déploiements?

En Asie, la Corée du Sud a pris une longueur d'avance avec une couverture de l'ensemble de son territoire en un temps record, quand le Japon et la Chine visent 2020 pour entrer dans la danse. Aux États-Unis, l'Internet fixe a été la première application de la 5G, dès fin 2018, avec une vingtaine de villes couverte par AT&T. Verizon propose un service mobile 5G depuis début avril, à Minneapolis et Chicago. L'administration Trump prévoit par ailleurs 20 milliards de dollars pour déployer cette technologie dans les zones moins peuplées.

Côté européen, l'Italie ou la Pologne ont accordé les bandes de fréquence nécessaires, procédure en cours en Allemagne et qui sera réalisée en octobre en France. La Suisse dispose de la 5G dans ses principales villes, également déployée notamment en Finlande ou en Estonie.

Pourquoi Huawei suscite-t-il des craintes?

En moins d'une décennie, le géant chinois est devenu un acteur incontournable des réseaux mobiles. D'abord connu pour sa capacité à produire à bas coût, il est désormais devenu également un leader technologique sur la 5G, notamment en déposant une masse de brevets.

Dans la bataille diplomatique et économique qui oppose les États-Unis à la Chine, la provenance des équipements est un élément essentiel. Le président américain Donald Trump a interdit mercredi aux réseaux américains de télécoms de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risque, une mesure qui cible clairement Huawei. Les Américains, qui redoutent notamment un espionnage massif, du fait d'une loi chinoise, adoptée en 2017, obligeant les entreprises à collaborer avec les services de renseignements, font également pression sur leurs alliés pour barrer la route au groupe chinois.

Les Européens avancent jusqu'ici en ordre dispersé sur la question. Des pays tels que l'Allemagne ont accepté au moins formellement la participation de Huawei à la construction de leurs réseaux, d'autres pays comme la République tchèque ont lancé des mises en garde. Au Royaume-Uni, la question a même suscité une crise politique. La Première ministre Theresa May a limogé au début du mois son ministre de la Défense, accusé d'avoir fait fuiter dans la presse des informations sensibles sur une possible participation de Huawei aux infrastructures 5G.

Huawei assure de son côté que ses équipements sont fabriqués à partir de composants provenant du monde entier, qu'ils n'ont jamais été pris en défaut et que la sécurité est essentielle pour lui. Le groupe chinois, qui s'était dit mardi prêt à signer des accords de «non espionnage» avec les gouvernements, a dénoncé des «restrictions déraisonnables» en réponse à la décision américaine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandro le 16.05.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Elle ne va pas seulement révolutionner le futur, mais surtout la DNA de tout être sur terre ! Mais comme nous acceptons tout au nom du capital, du travail, de la croissance et surtout de notre petit ami, le portable, la 5G va être installée.

  • lux le 16.05.2019 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et donc on en veut pas point barre , aucune utilité de cette 5G

  • JUJU le 16.05.2019 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Et point de vue santé publique ? Les émissions actuelles sont déjà au delà du seuil toléré par l'être humain. Qu'en sera-t-il avec des taux 10 fois 'plus rapide' ???

Les derniers commentaires

  • lux le 16.05.2019 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et donc on en veut pas point barre , aucune utilité de cette 5G

  • JUJU le 16.05.2019 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Et point de vue santé publique ? Les émissions actuelles sont déjà au delà du seuil toléré par l'être humain. Qu'en sera-t-il avec des taux 10 fois 'plus rapide' ???

    • Flep le 17.05.2019 07:40 Report dénoncer ce commentaire

      Un facteur fait sa tournée de colis en mettant tout en vrac dans sa voiture. Il met en moyenne 10 colis dedans. Un autre plus consciencieux les ordonne bien comme il faut et arrive à en mettre 100 dans sa voiture. Direz vous que le 2ème facteur est 10 fois plus dangereux pour la santé publique parce qu'il transporte 10 fois plus de choses que le premier ?

  • Jimmy le 16.05.2019 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    5G sonne définitivement mieux que l’extinction en masse de l’être humain par le cancer testiculaire. Blague a part, il y a une serieuse preoccupation par rapport a la puissance du signal 5G et sa relation avec le risque de cancer, bien plus que la 3-4G.

  • Sandro le 16.05.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Elle ne va pas seulement révolutionner le futur, mais surtout la DNA de tout être sur terre ! Mais comme nous acceptons tout au nom du capital, du travail, de la croissance et surtout de notre petit ami, le portable, la 5G va être installée.

    • et donc le 16.05.2019 13:17 Report dénoncer ce commentaire

      Et donc vous préconisez ?

    • pffffffff le 16.05.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      nuance nos politicien et les hommes riches accepte, nous avons bon contester, vu les dessous de tables... le peuple n'a plus rien a dire.

    • Dépité le 16.05.2019 15:33 Report dénoncer ce commentaire

      Oui... la santé, la "vie" passe toujours après le pognon... Dégoutant. Comment changer ce monde...?

    • @et donc le 16.05.2019 18:09 Report dénoncer ce commentaire

      et donc on preconise de rester comme cela pour le moment. on ne va pas en mourir contrairement a si on passe sur la 5G, il suffit de voir le resultat des test et experience faite en hollande...

    • bebert le 16.05.2019 23:18 Report dénoncer ce commentaire

      seule solution : signer la petition : Pétition publique n°1239 - Contre l’installation du réseau 5G au Luxembourg

    • Taxman le 17.05.2019 07:56 Report dénoncer ce commentaire

      @beberrt: Exact