Mobile

07 février 2015 15:40; Act: 07.02.2015 15:46 Print

La fabrication des futures puces d'iPhone convoitée

Si Samsung devrait fabriquer le processeur A9 des prochains iPhone au détriment de la société TSMC, cette dernière se profile déjà pour l'iPhone 7 et 7s.

Sur ce sujet
Une faute?

Convoitée, la fabrication des processeurs Apple A9 qui équiperont la prochaine génération d'iPhone aurait finalement été attribuée à Samsung, d'après le site spécialisé Re/code. Le géant sud-coréen aurait ainsi doublé son concurrent taïwanais TSMC, qui l'avait dépossédé de cette tâche en produisant les puces Apple A8 pour les actuels iPhone 6 et 6 Plus.

Fournisseur des processeurs de l'iPhone depuis ses débuts, Samsung aurait remporté la bataille en assurant la rapide disponibilité de sa technologie de gravure 14 nm, grâce au partenariat conclu l'année dernière avec la société GlobalFoundries. Mais ce ne serait que provisoire, Apple cherchant à réduire sa dépendance face au géant sud-coréen. La balance pourrait ensuite à nouveau pencher du côté de TSMC qui se profile déjà pour l'Apple A10 de l'iPhone 7, qui devrait être commercialisé à partir de 2016.

La firme taïwanaise serait prête à produire sa technologie InFO-WLP (Integrated Fan-Out Wafer Level Packaging) pour des puces gravées en 16 nm FinFET dans un premier temps, avant de gagner en finesse et en performance avec une gravure en 10 nm en 2017.

(L'essentiel/man)