Cybersécurité

12 février 2019 12:12; Act: 12.02.2019 12:30 Print

La Russie veut se doter d'un «Internet souverain»

Un projet de loi visant à créer un réseau indépendant des serveurs américain a été déposé au Parlement russe. Il s'inscrit dans le contexte de tensions entre les deux pays.

storybild

Des députés russes veulent limiter le contrôle d'Internet depuis l'étranger. (photo: AFP/Archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Les députés russes ont commencé à examiner mardi une loi visant à créer dans le pays un «Internet souverain», capable de fonctionner de manière indépendante en cas de coupure de la Russie des grands serveurs mondiaux. Le projet de loi comporte une série de mesures visant à garantir le fonctionnement du segment russe de l'Internet et à le protéger d'éventuelles cyberattaques.

Il est présenté comme une réponse au «caractère belliqueux de la nouvelle stratégie américaine en matière de cybersécurité adoptée en septembre 2018», qui cite notamment la Russie comme une menace. Concrètement, il est prévu de créer une «infrastructure permettant d'assurer le fonctionnement des ressources Internet russes en cas d'impossibilité pour les opérateurs russes de se connecter aux serveurs Internet sources étrangers». Les fournisseurs russes d'accès devront également s'assurer de la mise en place sur leurs réseaux de «moyens techniques» permettant un «contrôle centralisé du trafic» pour contrer les menaces éventuelles.

Ces «moyens techniques», dont la teneur n'est pas précisée, seront fournis aux opérateurs par le gendarme russe des télécoms et des médias, Roskomnadzor, qui est doté de pouvoirs élargis par le texte de loi. Le projet a été critiqué par la Cour des comptes russe pour son coût, estimé à plus de 20 milliards de roubles (270 millions d'euros).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gringodudesert le 12.02.2019 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand la même chose pour l UE?

  • Lestrollsrusses le 12.02.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Oui car aussi mon pays pourra se défendre de l'UE et de l'OTAN

  • Eric le 13.02.2019 07:05 Report dénoncer ce commentaire

    Quand chaque pays aura son internet, que restera-t-il d'internet ? On fera des projets pour les réunir tous dans un internet mondial !

Les derniers commentaires

  • Eric le 13.02.2019 07:05 Report dénoncer ce commentaire

    Quand chaque pays aura son internet, que restera-t-il d'internet ? On fera des projets pour les réunir tous dans un internet mondial !

  • Lestrollsrusses le 12.02.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Oui car aussi mon pays pourra se défendre de l'UE et de l'OTAN

  • gringodudesert le 12.02.2019 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand la même chose pour l UE?

    • mais franchement le 12.02.2019 14:23 Report dénoncer ce commentaire

      Cela va à l'encontre de l'objectif d'Internet.