États-Unis

12 mars 2019 08:48; Act: 12.03.2019 08:50 Print

Le fondateur d'Oculus VR s'allie avec le Pentagone

La start-up Anduril de Palmer Luckey a remporté un contrat controversé lié aux drones de l'armée américaine.

storybild

Palmer Luckey, 26 ans, fondateur d'Oculus VR et d'Anduril. (dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir testé un système de surveillance virtuelle, baptisé Lattice, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique durant l'été 2018, la jeune pousse Anduril va collaborer avec le Pentagone. C'est en effet cette société qui a remporté un contrat l'année dernière pour le programme controversé d'intelligence artificielle Project Maven, indique The Intercept. Il consiste à la conception d'une technologie qui doit permettre aux drones de l'armée américaine de reconnaître des personnes dans une zone déterminée, probablement pour mieux cibler les frappes.

Créée en 2017, Anduril est la dernière société en date de Palmer Luckey. Cet entrepreneur de 26 ans est principalement connu pour avoir fondé en 2012 la firme Oculus VR, à l'origine du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, vendue pour 2 milliards de dollars en 2014 à Facebook. Société que le jeune homme a quittée en mars 2017, après plusieurs controverses, notamment politiques.

La start-up Anduril prend la place de Google. L'année dernière, le géant technologique avait signé avec le Département de la défense des États-Unis pour travailler sur Project Maven. La firme a finalement abandonné sa collaboration, après la protestation de ses employés, en désaccord avec l'utilisation des technologies de Google à des fins militaires.

(L'essentiel)