Mobile

03 octobre 2016 14:02; Act: 03.10.2016 14:48 Print

Le Google Pixel et Pixel XL n'ont plus de secrets

Un opérateur et un revendeur ont révélé en ligne les nouveaux smartphones du géant du web, avant leur annonce ce mardi.

storybild

Le Google Pixel et Pixel XL affichent un écran de 5 et 5,5 pouces. (dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Il ne faudra pas attendre la conférence Made by Google de la firme de Mountain View, mardi soir, pour savoir à quoi ressembleront ses nouveaux smartphones, le Pixel et Pixel XL. L'opérateur canadien Bell et le revendeur britannique Carphone Warehouse ont en effet, l'un après l'autre, éventé leur fiche technique pendant quelques heures sur leur site web, rapporte le site spécialisé Android Central. Les photos des deux appareils, qui devraient signer la fin de l'appellation Nexus pour les mobiles développés par Google, viennent confirmer le design, identique pour les deux appareils, déjà présenté dans les nombreuses fuites publiées ces dernières semaines.

Les deux smartphones, qui tourneront sous le système Android Nougat dans une nouvelle version 7.1, se différencient par la taille et la définition de leur écran respectif. Le Pixel dispose d'une dalle AMOLED Full HD (1920 x 1080 pixels) de 5 pouces, tandis que son grand frère en dispose une de 5,5 pouces en QHD (2560 x 1440 pixels). À l'arrière, où se trouve le capteur d'empreintes digitales, le G de Google remplace le logo de HTC, le fabricant de ces deux nouveaux modèles. Leurs entrailles embarquent le meilleur processeur de Qualcomm, à savoir un Snapdragon 821 cadencé à 2,15 GHz avec 4 Go de mémoire vive. Ils sont aussi équipés d'un capteur photo de 12 Mpx à l'arrière (ouverture f/2.0) et de 8 Mpx à l'avant, ainsi que de 32 ou 128 Go d'espace de stockage. Un port microSD pour étendre cette capacité de mémoire est également listé, mais Android Central émet des doutes sur sa présence finale. Quant à la batterie, elle devrait être de 2770 mAh sur le Pixel et de 3450 mAh pour le Pixel XL. Toutes deux sont compatibles avec une technologie de recharge rapide.

D'autres produits attendus

Les possesseurs de l'un des deux smartphones bénéficieront d'un stockage illimité de photos sur la plateforme en ligne Google Photos, même pour des clichés en haute définition. Quant aux nouvelles app de communication Allo et Duo, qui tirent parti de l'intelligence artificielle, elles seront installées par défaut. Les observateurs s'attendent toutefois à ce que la présentation de mardi ne se limite pas aux smartphones: Google pourrait ainsi présenter un nouvel appareil Chromecast pour regarder sur un téléviseur des contenus en streaming provenant d'Internet, un routeur wi-fi, et peut-être annoncer quand exactement il va sortir son assistant virtuel intégré à un appareil connecté pour la maison, Google Home.

Ce dernier avait été dévoilé en mai lors d'une conférence organisée par le groupe pour les développeurs, Google évoquant à l'époque une commercialisation d'ici la fin de cette année et l'ambition d'en faire «un centre de contrôle pour toute la maison». Google Home se positionne ainsi clairement cette fois comme un rival pour la gamme d'appareils Echo d'Amazon, des assistants pour la maison à commande vocale dotés d'intelligence artificielle qui remportent un succès certain depuis leur présentation il y a deux ans par le géant du commerce en ligne. Brian Blau anticipe également des partenariats pour des applications ou des services rendant les appareils de Google plus attirants, ainsi que du nouveau sur Daydream, une plateforme de réalité virtuelle que le groupe a également annoncé en mai pour l'automne.

Un casque?

Cela pourrait prendre la forme d'un casque dans lequel des smartphones serviraient d'écran. «L'idée serait que le smartphone de Google, tout comme des smartphones Android fabriqués par des tiers, fassent partie du programme Daydream», indique l'analyste. D'autres rumeurs évoquent aussi les débuts d'une nouvelle tablette qui serait fabriquée en collaboration avec le groupe chinois Huawei, ou encore le rapprochement d'Android et de son équivalent pour les ordinateurs, Chrome, en un système d'exploitation unique (d'ores et déjà baptisé dans les médias «Andromeda»).

«On s'attend à ce que le nouveau système d'exploitation Andromeda apporte certaines des capacités de Chrome pour les PC à Android, afin de former un super système d'exploitation qui pourrait fonctionner à travers les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables», a avancé Bob O'Donnell, analyste en chef chez TECHnalysis Research, dans un blog. D'après lui, un tel système d'exploitation aurait le potentiel de s'attaquer sérieusement au marché des ordinateurs et de venir y défier Microsoft et son logiciel vedette Windows, ainsi que l'équivalent MacOS chez Apple.

(L'essentiel/man/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.