Huawei

30 août 2019 10:06; Act: 30.08.2019 12:13 Print

Le Mate 30 sera privé des services de Google

Google a confirmé que le prochain mobile haut de gamme de Huawei n'était pas concerné par le sursis de 90 jours, accordé par les États-Unis à la firme chinoise.

storybild

La gamme Mate 30 n'a actuellement pas droit aux services de Google. (photo: AFP/Fred Dufour)

Sur ce sujet
Une faute?

Huawei ne pourra pas commercialiser ses futurs smartphones haut de gamme Mate 30 et Mate 30 Pro avec une version officielle du système d'exploitation Android. Ces appareils, dont la présentation devrait avoir lieu le 18 septembre prochain à Munich, n'intégreront donc pas d'apps de Google, ni sa boutique Play Store.

Un porte-parole de Google a confirmé à Reuters que les prochains fleurons de Huawei ne sont pas concernés par le nouveau sursis de 90 jours accordé le 19 août dernier par l'administration Trump, à Huawei, pour commercer avec les entreprises américaines. Il couvre en effet uniquement les produits déjà certifiés ou commercialisés par la société chinoise.

Si la situation n'est pas résolue d'ici quelques jours, Huawei n'aura donc d'autre choix que de distribuer ses prochains smartphones avec la version open source d'Android ou avec son propre système HarmonyOS. Dans les deux cas, les appareils n'embarqueraient pas les services de Google. L'OS russe AuroraOS (ex Sailfish), que Huawei propose de tester sur 360 000 tablettes en 2020 pour recenser la population russe, pourrait aussi constituer une solution de repli.

(L'essentiel/man)