Téléphonie

19 février 2019 08:52; Act: 19.02.2019 11:32 Print

«Le monde ne peut pas se passer» de Huawei

Le fondateur du géant chinois des télécoms défend son groupe et ses innovations, face aux attaques américaines subies.

storybild

Le fondateur et CEO de Huawei Founder and CEO, Ren Zhengfei. (photo: AFP/Fabrice Coffrini)

Sur ce sujet
Une faute?

Le monde «ne peut pas se passer» des technologies développées par le géant chinois des télécoms Huawei, a affirmé son fondateur dans un entretien publié mardi, dénonçant la volonté de Washington de contrer la croissance de son entreprise. «Les États-Unis ne pourront pas nous écraser», a déclaré Ren Zhengfei, dans un entretien avec la chaîne de télévision britannique BBC.

«Le monde ne peut pas se passer de nous car nous sommes plus avancés» que la concurrence, a-t-il estimé. Ren Zhengfei, 74 ans, a par ailleurs jugé «politique» l'arrestation en décembre de sa fille Meng Wanzhou, la directrice financière du groupe. Accusée par Washington de complicité de fraude pour contourner les sanctions contre l'Iran, elle est en liberté surveillée au Canada, d'où elle risque une extradition vers les États-Unis.

«Nous nous opposons à cela», a-t-il déclaré. «Mais maintenant que nous sommes engagés dans cette voie, nous allons laisser les tribunaux régler le problème». D'ordinaire discret, Ren Zhengfei a dû sortir de l'ombre ces derniers mois face aux pressions croissantes subies par son entreprise.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rené sance le 19.02.2019 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas devenir plus fort que les usa sinon c’est l’inculpation a coup sur, ils ont des prétextes déjà prêts

  • Dulce le 19.02.2019 22:57 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui ce que je demande à un smartphone c'est de pouvoir telephoner, carnet d'adresses, un bon stockage pour les photos et la musique et surtout une bonne autonomie. tout le reste comme la résolution d'ecran et autre blabla n'est que marketing sans interet.

  • Supertram le 19.02.2019 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @aristote, je crois que c'est apple qui vous possède en fait. Vous êtes prisonnier de leur produit.

Les derniers commentaires

  • vinzz le 20.02.2019 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha bon.. Et il faisait comment le monde avant?

  • Le Russe le 20.02.2019 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    René sance a raison et il faut laisser que la Chine devienne première puissance mondiale, c'est mieux pour nous que les USA

  • Titus le 20.02.2019 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Ego moi je Ils ne font des portables que pour la vitrine, c'est surtout un fournisseur d'équipements pour les services d'accès à internet, donc même à votre insue, vous utilisez probablement Huawei.

    • ego moi je le 20.02.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

      non non je suis sûr...

  • Dulce le 19.02.2019 22:57 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui ce que je demande à un smartphone c'est de pouvoir telephoner, carnet d'adresses, un bon stockage pour les photos et la musique et surtout une bonne autonomie. tout le reste comme la résolution d'ecran et autre blabla n'est que marketing sans interet.

  • Supertram le 19.02.2019 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @aristote, je crois que c'est apple qui vous possède en fait. Vous êtes prisonnier de leur produit.