Web

07 mai 2019 09:04; Act: 07.05.2019 10:21 Print

Le navigateur vertueux Brave inspire ses fidèles

Un développeur a lancé un site pour suivre l'activité du bloqueur de pubs régi par ses propres annonces et sa cryptomonnaie.

Sur ce sujet
Une faute?

Les initiatives se multiplient en faveur de Brave, le navigateur web qui rémunère avec sa cryptomonnaie les internautes selon les pubs qu'ils choisissent de regarder. Maxence Cornet a mis en place BATGrowth, un site qui met à jour la liste des partenaires, des sites web comme des chaînes Twitch et YouTube. Parmi les 120 000 recensés, on trouve des médias prestigieux comme le Guardian ou le Washington Post. «Il y a une accélération dans la qualité des éditeurs qui rejoignent Brave», relève le développeur français.

Malgré son statut non officiel, le site BATGrowth est devenu une référence. Des équipes de Brave se sont manifestées auprès de Maxence. Même le cofondateur Brendan Eich, vénéré par les codeurs pour être à l'origine du navigateur Firefox et du langage JavaScript, a relayé le site dans un tweet. «Je l'ai pris à la fois comme une reconnaissance et une légitimité», explique le Français âgé de 26 ans qui se rappelle avoir voulu créer le site «juste pour lui». Prochaines étapes en vue pour le site BATGrowth, l'intégration des données relatives à Twitter et le cours du BAT, la monnaie virtuelle de Brave au centre de cette économie vertueuse.

«Le pourboire fonctionne»

Outre les logiciels de traçage, le navigateur brave bloque par défaut toute publicité pour ne laisser place qu'à celles acceptées par l'internaute via des notifications discrètes. Le principe de Brave fonctionne sur le partage des revenus publicitaires avec les éditeurs partenaires et les internautes avec le BAT comme monnaie d'échange. Le cercle vertueux de Brave n'incite pas à capitaliser, mais à reverser ces jetons d'utilisation aux adresses préférées sous forme de pourboire. «Ce modèle fonctionne, relève Maxence. On le constate avec le succès qu'il rencontre sur Twitch. À la différence de solutions comme Flattr, l'argent qu'on gagne ne vient pas de notre poche mais de nos habitudes de navigation».

Pour pouvoir profiter pleinement de l'économie du BAT et de pouvoir redistribuer des jetons, il faut concentrer toute ses habitudes de navigation sur ce navigateur, y compris les vidéos regardées sur YouTube et Twitch. Mais l'essayer, c'est l'adopter selon ses fervents partisans. «Avant j'utilisais Brave par conviction, désormais juste parce qu'il est supérieur à Chrome: plus rapide et économe pour les batteries de mon smartphone qui fait son âge», commente Maxence, qui a adopté les versions tant pour ordinateur que pour mobile.

(L'essentiel)