Campagne virale

27 février 2021 12:59; Act: 27.02.2021 13:25 Print

Le robot joue au paintball, son fabricant grimace

La mise en scène symbolique d’un automate armé dans une installation artistique n’a pas raté sa cible.

Sur ce sujet
Une faute?

La start-up new-yorkaise MSCHF («mischief») s’est fait remarquer mercredi par un nouveau coup d’éclat. Elle a mis en scène un robot-chien, Spot, équipé d’un lanceur de paintball dans une pseudo-galerie d’art. Toutes les deux minutes, un internaute était aléatoirement convié à prendre les commandes du robot via un site web dédié et le téléchargement d’une application. MSCHF a dit vouloir sensibiliser sur les risques de dérives policières et militaires encourus avec «ce chien de guerre».

L’initiative n’a pas été du goût de Boston Dynamics, fabricant du robot Spot, qui avait déjà inspiré un épisode cauchemardesque de la série «Black Mirror». «Toute violation des conditions d’utilisation entraînera la fin de la garantie et des mises à jour», a-t-il averti sur son compte Twitter. Il a parlé de provocation et rappelé que Spot «ne pouvait pas être utilisé pour nuire ou intimider des personnes ou des animaux».

La start-up MSCHF n’en attendait certainement pas moins après avoir déboursé 74 500 dollars pour son robot-chien. C’est à peu près le montant des Birkenstock les plus chères qu’elle ait conçues. Ces créations sont faites à partir de sacs Birkin d’Hermès sans l’aval de la marque. MSCHF se fait régulièrement remarquer par des ventes de produits improbables, en série limitée mais au prix fort. Son patron, Gabriel Whaley, a indiqué à Business Insider «qu’aucun projet, ni idée n’était inaccessible».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tout et son contraire le 28.02.2021 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boston Dynamic est en train de créer des armes redoutables, qu'ils le veuillent ou non....

  • TontonB le 28.02.2021 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est lui qui a peint les machins au mur ?

Les derniers commentaires

  • Tout et son contraire le 28.02.2021 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boston Dynamic est en train de créer des armes redoutables, qu'ils le veuillent ou non....

    • Morpheus le 01.03.2021 10:09 Report dénoncer ce commentaire

      Hélas oui, c'est exactement comme le début du film Matrix. L'homme s'est émerveillé devant l'IA. Je ne doute pas que les ingénieurs qui créent ce genre de chose le font avec un bon fond, mais quand ils commencent a commercialiser la chose ils en perdent le contrôlent et chacun en fait ce qu'il veut.

  • TontonB le 28.02.2021 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est lui qui a peint les machins au mur ?