Facebook

17 novembre 2015 12:28; Act: 17.11.2015 12:31 Print

Le «Safety Check» sera activé plus souvent

Facebook se dit prêt à utiliser plus largement à l'avenir un outil déclenché après les attentats à Paris et permettant à ses utilisateurs de signaler qu'ils sont en sécurité.

L'outil détecte les utilisateurs de Facebook susceptibles d'être dans la zone affectée et leur propose de cliquer sur un bouton pour indiquer s'ils sont «en sécurité».

Une faute?

Plus de 5 millions de personnes se trouvant vendredi à Paris ou en région parisienne ont rassuré leurs proches en cliquant sur ce bouton d'urgence sur Facebook. Le réseau social ne l'avait jusqu'ici activé que pour des catastrophes naturelles. Certains avaient toutefois critiqué Facebook pour ne pas avoir fait la même chose un jour plus tôt après un autre attentat au Liban, qui avec 44 morts avait été l'un des plus meurtriers depuis la fin de la guerre civile dans le pays.

«Beaucoup de gens ont demandé avec raison pourquoi nous avions activé le "safety check" pour Paris mais pas à Beyrouth ou à d'autres endroits», a reconnu le patron du réseau social, Mark Zuckerberg, dans un message publié durant le week-end sur sa page Facebook. Il a promis qu'il serait «aussi activé pour davantage de catastrophes humaines à l'avenir».

L'outil détecte les utilisateurs de Facebook susceptibles d'être dans la zone affectée et leur propose de cliquer sur un bouton pour indiquer s'ils sont «en sécurité». Une notification est ensuite envoyée à tous leurs contacts sur le réseau. L'outil est basé sur un système développé après le tremblement de terre et le tsunami au Japon en 2011 et a été activé dans le passé à l'occasion de plusieurs catastrophes naturelles.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 17.11.2015 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Face-de-Bouc, très gentil ! Mais arrêtez ces conneries, bon Dieu ........... Face-de-Bouc n'a pas à se mêler de ma vie !

  • vengeur masqué le 17.11.2015 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il s'en b**** totalement d'aider les gens .. Il veut juste se faire encore plus de pub meme si j'avoue il n'en n'a pas besoin !

Les derniers commentaires

  • vengeur masqué le 17.11.2015 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il s'en b**** totalement d'aider les gens .. Il veut juste se faire encore plus de pub meme si j'avoue il n'en n'a pas besoin !

  • RamBo le 17.11.2015 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Face-de-Bouc, très gentil ! Mais arrêtez ces conneries, bon Dieu ........... Face-de-Bouc n'a pas à se mêler de ma vie !