Révolution en cours

04 septembre 2017 16:10; Act: 04.09.2017 16:39 Print

Les assistants vocaux vont reposer nos pouces

L'ère du «scrolling» et du surf touche à sa fin. L'interface numérique de demain obéira à la voix et réunira tous nos appareils.

storybild

Apple fait sans surprise cavalier seul avec son assistant vocal Siri. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

À l'IFA, la grand-messe de l'électronique de Berlin, chaque stand s'est doté de l'objet indispensable de l'année: l'enceinte intelligente, d'où s'échappe la voix, souvent féminine, d'un assistant vocal, ce programme d'intelligence artificielle avec qui l'on peut discuter. Nous n'en sommes pas à l'univers de «Her» (2013), le long-métrage de Spike Jonze dans lequel Joaquin Phoenix tombe amoureux de son assistante vocale.

Mais pour Martin Börner, vice-président de Bitkom, la fédération allemande des entreprises numériques, «cette technologie s'apprête à jouer un rôle massif dans nos vies». «La question principale des fabricants d'électronique est devenue la suivante: quelle solution technique peut rendre tout appareil le plus intuitif possible», estime-t-il. Dans un environnement saturé d'appareils et d'actes liés au monde numérique, la priorité absolue est de limiter le nombre de manipulations.

Aussi perspicace qu'un majordome

«La commande vocale permet surtout d'avoir les mains libres», ose d'emblée Jean Raoul de Gélis, directeur général de Sony Mobile France, qui rappelle qu'un utilisateur consulte son téléphone portable entre 200 et 300 fois par jour. Il s'agit de reposer nos pouces, mais surtout de reposer nos neurones. L'autre objectif de ces programmes, c'est d'être capable d'apprendre de nos comportements et de nos usages, d'évoluer, pour déterminer ce que l'on attend d'eux.

«Le but ultime est que vous oubliez cette technologie, personne n'a envie de s'embêter à programmer son robot aspirateur chaque semaine, cette automatisation doit devenir aussi fine et perspicace qu'un majordome», illustre Paul Gray, du cabinet d'analyse IHS Market.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le.cornichon masqué le 04.09.2017 20:43 Report dénoncer ce commentaire

    Y.a-t-il un log file quelque part où est inscrit tout ce que fait l'assistant vocal derrière notre dos?

Les derniers commentaires

  • Le.cornichon masqué le 04.09.2017 20:43 Report dénoncer ce commentaire

    Y.a-t-il un log file quelque part où est inscrit tout ce que fait l'assistant vocal derrière notre dos?