Plateforme vidéo

22 juin 2018 07:37; Act: 22.06.2018 12:02 Print

Les auteurs sur YouTube seront mieux rétribués

La plateforme de vidéos, souvent critiquée pour ne pas assez rémunérer les créateurs de contenus, va leur permettre de gagner davantage via des abonnements payants.

storybild

Avec «Channel Memberships» («Abonnements à des chaînes»), les utilisateurs vont payer 4,99 dollars par mois pour avoir accès à des contenus exclusifs (flux en direct, bonus, emojis, messages...) de leurs créateurs préférés. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Actuellement, «la vaste majorité des revenus (des créateurs de contenus) vient de nos partenaires publicitaires. Nous allons continuer à investir dans (la pub) mais nous voulons aussi voir au-delà de la publicité. Les créateurs devraient disposer d'autant de moyens de gagner de l'argent que possible», a annoncé Neal Mohan, responsable des produits chez YouTube.

Avec «Channel Memberships» («Abonnements à des chaînes»), les utilisateurs vont payer 4,99 dollars par mois pour avoir accès à des contenus exclusifs (flux en direct, bonus, emoji, messages...) de leurs créateurs préférés, explique l'entreprise qui va offrir cette possibilité aux chaînes disposant de plus de 100 000 abonnés. YouTube va aussi permettre à ces créateurs de vendre leurs produits dérivés (t-shirts, coques de téléphones...) directement sur le site.

Plus de 1,9 milliard d'utilisateurs

Actuellement, YouTube reverse une petite partie de ses recettes publicitaires pour rétribuer ses créateurs, qui accusent régulièrement la plateforme de ne leur verser que des miettes. Les relations entre YouTube et certains créateurs étaient devenues d'autant plus difficiles que l'entreprise avait dû récemment faire le ménage dans des publicités au contenu problématique après plusieurs controverses, faisant du coup baisser les revenus de certains youtubeurs.

Ces créateurs drainent des internautes et donc des recettes publicitaires. Ils sont vitaux pour YouTube, qui doit faire face à la concurrence croissante d'autres plateformes et groupes technologiques qui misent de plus en plus sur la vidéo. L'entreprise a par ailleurs indiqué qu'elle disposait désormais de plus de 1,9 milliard d'utilisateurs, un chiffre qui ne prend en compte que les internautes regardant YouTube s'identifiant via leur compte.

(L'essentiel/afp)