En Australie

26 août 2019 07:45; Act: 26.08.2019 11:28 Print

Les contenus extrémistes bientôt censurés?

L'Australie envisage de bloquer des sites Internet qui diffusent des contenus extrémistes «violents et terroristes», a indiqué dimanche, le Premier ministre.

storybild

Un centre de coordination de crise sera chargé, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, de surveiller les incidents relatifs au terrorisme et les événements extrêmement violents dans le but de les bloquer. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Australie envisage de bloquer des sites Internet qui diffusent des contenus extrémistes «violents et terroristes», a indiqué dimanche, le Premier ministre, Scott Morrison, en référence aux attaques sanglantes perpétrées contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars dernier, filmées par l'agresseur qui diffusait ses images en direct sur Facebook. S'exprimant dans un communiqué, alors qu'il se trouvait au sommet du G7 à Biarritz (sud est de la France) dimanche, Scott Morrison a souligné que ces mesures étaient nécessaires pour éviter la circulation de «ce genre de documents odieux».

Le massacre en direct de 51 fidèles musulmans dans deux mosquées de Christchurch, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, le 15 mars, a «démontré que des plateformes et sites Internet pouvaient être exploités pour héberger des contenus extrêmement violents et terroristes», a-t-il ajouté dans le communiqué. «Ce genre de documents odieux n'a pas sa place en Australie, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour empêcher que les terroristes trouvent l'opportunité de glorifier leurs crimes, notamment en prenant des mesures locales et internationales».

24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

En vertu de ces mesures, le commissaire australien à la sécurité en ligne collaborerait avec les entreprises pour restreindre l'accès aux domaines propageant de la documentation terroriste. Un centre de coordination de crise sera chargé, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, de surveiller les incidents relatifs au terrorisme et les événements extrêmement violents dans le but de les bloquer.

À la suite de l'attaque de Christchurch, l'Australie a mis sur pied un groupe de travail avec les géants technologiques internationaux comme Facebook, YouTube, Amazon, Microsoft et Twitter pour lutter contre la diffusion de matériel extrémiste en ligne. La façon dont les mesures seront mises en œuvre n'a pas encore été clairement définie, mais M. Morrison a laissé entendre qu'une loi pourrait être proposée si les entreprises technologiques ne surveillaient pas mieux leurs plateformes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ben-J le 26.08.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui décide de ce qu’il faut censurer ou pas?

  • Ben-J le 26.08.2019 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais qui fait la liste?

  • Francky le 26.08.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont bloquer Facebook twitter snapchat, et autre en Australie. C'est eux aussi qui interdise la vente des jeux +18 comme GTA concidéré comme trop violent

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 26.08.2019 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais qui fait la liste?

  • Francky le 26.08.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont bloquer Facebook twitter snapchat, et autre en Australie. C'est eux aussi qui interdise la vente des jeux +18 comme GTA concidéré comme trop violent

  • Ben-J le 26.08.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui décide de ce qu’il faut censurer ou pas?

    • LassetUnsZwitschern le 26.08.2019 13:20 Report dénoncer ce commentaire

      Sincèrement, 85% des contenus des sites soi-disant sociaux devraient être censurés. Pas seulement les commentaires racistes, terroristes, mais aussi les débilités affichés par des gens soi-disant adultes !!!!!

    • Ah ! le 26.08.2019 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      La loi