GAFA

04 mars 2018 17:47; Act: 05.03.2018 17:10 Print

Les géants du numérique bientôt taxés en Europe

Une directive européenne visant à taxer les Gafa, les grandes entreprises du numérique, sera prochainement présentée, a indiqué dimanche un ministre français.

storybild

Les géants du Net sont connus pour pratiquer l'optimisation fiscale. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Une prochaine directive européenne projette de taxer les géants du numérique (Gafa) entre «2% et 6%» de leur chiffre d'affaires en Europe, mais probablement «plus près de 2 que de 6», a indiqué le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, au Journal du Dimanche. Cette directive, initiée à partir d'une proposition commune de Paris, Berlin, Madrid et Rome en septembre dernier, constitue «un point de départ, veut croire le ministre. Je préfère un texte applicable très vite plutôt que des négociations interminables. On l'améliorera par la suite».

Début février, le Commissaire européen aux affaires économiques et financières, Pierre Moscovici, avait annoncé pour «fin mars» la présentation de cette réforme européenne de la fiscalité des entreprises, visant en particulier celles opérant sur Internet. Depuis des années, les États membres de l'Union cherchent à taxer plus efficacement les géants de l'Internet tels que Google, Amazon, Facebook et Apple, surnommés les Gafa, dont les bénéfices en Europe sont déclarés dans des pays à la fiscalité accommodante.

M. Le Maire estime que les résistances en Europe pour une nouvelle taxation faiblissent et que «les dirigeants des Gafa eux-mêmes comprennent que le système n'est pas tenable». Selon la Commission européenne, le taux d'imposition effectif sur le bénéfice des colosses du numérique dans l'UE est en moyenne de 9%, contre plus de 20% pour les entreprises traditionnelles.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Malade le 04.03.2018 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voila qui explique leurs implementation au Luxembourg.

  • rené sance le 04.03.2018 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au dernier moment ça ne se fera pas

  • Stefbot le 05.03.2018 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors Lemaire et Mosco ne savent-ils pas qu'il faut l'accord des 27 en matière fiscale, donc c'est mort.Promis

Les derniers commentaires

  • RamBo le 05.03.2018 20:05 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi taxer ? Interdire, chers politiciens, interdire !!!!!!!!

  • Prolux le 05.03.2018 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    2% sur le chiffre d'affaire ça fait combien sur le bénéfice?

  • Stefbot le 05.03.2018 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors Lemaire et Mosco ne savent-ils pas qu'il faut l'accord des 27 en matière fiscale, donc c'est mort.Promis

  • stepup le 04.03.2018 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La taxation devrait être équivalent à celle d’une société lambda. Nos PME ici n’ont pas droit au luxe.

  • Malade le 04.03.2018 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voila qui explique leurs implementation au Luxembourg.