Salon du mobile

01 mars 2019 17:28; Act: 01.03.2019 17:44 Print

Les points forts de la grand-​​messe des GSM

Le Mobile World Congress (MWC) à Barcelone est le plus grand salon de l'industrie du sans fil en Europe. Mais le marché âprement disputé du smartphone stagne.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

En dehors des écrans pliables, les fabricants de smartphones n'avaient que peu de nouveautés à présenter au Mobile World Congress de Barcelone, cette année, l'événement ayant pris une tournure plus politique avec les débats autour de l'expansion de la 5G.

Parmi les nouveautés présentées au salon cette année, le Mate X, un smarphone pliable compatible avec la 5G, a incontestablement fait office de star, même si sa présence sur le salon était furtive. Selon la rumeur, seuls huit appareils fonctionnels circulent à la MWC et sont exposés dans des vitrines sous haute protection, tel un secret d'état.

On peut se demander si suffisamment de publicité est faite pour un smartphone à 2 299 euros, car beaucoup de clients ne sont pas sûrs d'avoir besoin d'un smartphone pliable. Même si l'idée a de quoi attirer. En un tour de main, le smartphone se transforme en mini-tablette, permettant de travailler de manière plus confortable et de regarder des vidéos de manière plus détendue.

Avec son Galaxy Fold, Samsung va dans le même sens. L'appareil pliable du géant sud-coréen, présenté quelques jours avant le MWC à San Francisco, à l'occasion du lancement du smartphone, est resté derrière une énorme vitrine de verre à Barcelone. Seule la nouvelle gamme de smartphones Galaxy S10 a pu être testée. En définitive, celle-ci offre un écran avec des bords encore plus incurvés et est équipée d'emplacement pour plusieurs caméras.

Deux écrans, cinq caméras et un format cinéma

LG a voulu miser sur une tout autre solution. Avec le LG V50 ThinQ compatible 5G, le fabricant propose deux écrans reliés par un système de clapet et présente une création qui ressemble plus à une console Nintendo DS qu'à la prochaine prouesse technologique. Au moins, l'appareil a le mérite de pouvoir être largement testé au MWC.

Si Nokia et Sony n'avaient pas de smartphones pliables à présenter, ils ne sont, pour autant, pas à cours de nouveautés. Le Nokia 9 PureView est équipé de cinq caméras, ce qui améliore nettement la qualité des photos. Reste à savoir si l'extraordinaire caméra au dos d'une coque plutôt classique suffira pour attirer les clients.

Le président de Sony, Mitsuya Kishida, a annoncé vouloir «redéfinir le smartphone», mais, à l'instar de Nokia, il a présenté un appareil plutôt banal. Avec son écran affichant un ratio de 21:9, le Xperia 1 permet d'avoir un affichage comme au cinéma.

Cette année, le MWC a manqué d'un point fort pour le marché de la grande consommation. Mais les fabricants laissent entrevoir des approches et des perspectives pour l'avenir. Pour le consommateur, les événements organisés par chaque fabricant en dehors des grands salons technologiques sont désormais bien plus pertinents. Huawei, par exemple, ne présentera son nouveau smartphone P30 qu'à partir du mois de mars, dans le cadre de son lancement organisé à Paris.

(Par notre envoyé spécial à Barcelone Dustin Mertes/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.