Polémique

23 août 2019 10:14; Act: 23.08.2019 12:23 Print

Microsoft a écouté des conversations via la Xbox

Des partenaires de la firme ont eu accès à des enregistrements audio d'utilisateurs de la console de jeux vidéo phare de Microsoft.

storybild

Microsoft a assuré avoir arrêté de réviser le contenu vocal enregistré via sa console de jeu. (photo: Casey Rodgers)

Sur ce sujet
Une faute?

Encore une polémique après les affaires d'écoutes d'échantillons audio d'utilisateurs des assistants virtuels d'Amazon, Google et Apple par des prestataires humains extérieurs. Le site Motherboard a révélé mercredi que Microsoft a aussi fait écouter par des sous-traitants des enregistrements vocaux des possesseurs de sa console Xbox afin d'améliorer l'IA de son assistant virtuel.

Le géant tech américain s'était déjà fait épingler il y a quelques semaines pour des pratiques similaires via l'assistant intelligent Cortana et les appels Skype, lorsque le service de traduction était utilisé.

«Nous n'avons pas l'intention de recommencer»

Si la plupart des écoutes via la Xbox, qui ont débuté en 2014, concernaient de simples commandes vocales, des conversations privées d'utilisateurs, parmi lesquels des enfants, ont aussi été entendues accidentellement par des partenaires, après que l'assistant Cortana s'était activé par erreur, ont fait savoir des employés à Motherboard.

«Nous n'avons jamais caché que nous collectons des enregistrements vocaux pour améliorer nos services liés à la voix, et que ces données peuvent parfois être écoutées par des partenaires tiers», s'est défendu Microsoft, qui a récemment mis à jour sa politique de confidentialité. «Nous avons cessé d'examiner tout le contenu vocal transmis à la Xbox à des fins d'amélioration du produit il y a quelques mois car nous n'avons plus jugé nécessaire de le faire, et nous n'avons pas l'intention de recommencer», a assuré un porte-parole de Microsoft.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Big Bro le 23.08.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens, quand on lis l‘article juste à côté de celui-ci sur Qaznet, il y’a comme une résonance globale...tous les mêmes!

  • denalen le 23.08.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    ils n'ont pas besoin de Qaznet, et aucune organisation de défense des droits humains n'a réagi, que je sache

Les derniers commentaires

  • denalen le 23.08.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    ils n'ont pas besoin de Qaznet, et aucune organisation de défense des droits humains n'a réagi, que je sache

    • RienDePrivéSurLeNet le 24.08.2019 12:07 Report dénoncer ce commentaire

      Droits humains ????? Hein ?

  • Big Bro le 23.08.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens, quand on lis l‘article juste à côté de celui-ci sur Qaznet, il y’a comme une résonance globale...tous les mêmes!