Informatique

08 août 2019 12:36; Act: 08.08.2019 12:57 Print

Microsoft admet écouter des conversations

Des conversations Skype sont écoutées dans le but d'améliorer certains services comme la traduction, déclare Microsoft pour se justifier.

storybild

Microsoft a également soutenu prendre des précautions en matière de protection de la vie privée, notamment en supprimant les informations concernant l'identité des utilisateurs avant de les partager avec les fournisseurs chargés de l'aider à améliorer ses logiciels ou services. (photo: AFP/Josh Edelson)

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant de l'informatique Microsoft a confirmé mercredi que certaines conversations d'utilisateurs étaient écoutées par ses prestataires. Le but, selon l'entreprise américaine, est d'affiner les fonctionnalités de traduction vocale offertes par Skype et son assistant numérique Cortana.

«Microsoft recueille des données vocales pour fournir et améliorer des services de recherche, de commandes vocales, de dictée ou de traduction», a confirmé le groupe, tout en assurant obtenir l'autorisation des clients avant de recueillir leurs données vocales. L'entreprise a défendu ses pratiques après les révélations du média Vice selon lesquelles les conversations, tenues sur le service de traduction de Skype et écoutées par les prestataires du groupe, pouvaient toucher à des sujets intimes comme le sexe ou la perte de poids.

Amazon, Google, Apple

Microsoft a également soutenu prendre des précautions en matière de protection de la vie privée, notamment en supprimant les informations concernant l'identité des utilisateurs avant de les partager avec les fournisseurs chargés de l'aider à améliorer ses logiciels ou services. Ces prestataires seraient enjoints à respecter les normes de protection de la vie privée établies par la législation européenne.

Cette révélation est la dernière d'une longue série. En mai dernier, Amazon a annoncé l'ajout de fonctionnalités pour demander à Alexa, son assistant vocal, d'effacer ses enregistrements ou d'aveugler la caméra. Google a de son côté suspendu les écoutes dans toute l'Union européenne pour trois mois, après une demande d'une autorité allemande de protection des données.

La semaine dernière, Apple a aussi interrompu temporairement l'analyse par des employés ou des sous-traitants de conversations enregistrées par son assistant vocal Siri, le temps de «passer en revue» son dispositif.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Big Bro le 08.08.2019 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Désolé mais si vous achetez ou utilisez des mouchards genre Siri, Alexa, Skype, Messenger, FB etc et qu‘ensuite vous vous étonnez d‘être épié, c‘est comme sauter sciemment dans l‘eau pour s‘étonner ensuite d‘être mouillé! Et l‘anonymisation des données?! Laissez-moi rire, le croisement des infos présentent dans les données permettent la plupart du temps de remonter à la source, c-à-d vous!

  • Chiquito Chiqui le 09.08.2019 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    longue vie au Nokia 3310 ! et nous européens, pourquoi ne fabriquerions nous pas des téléphones, avec un OS respectant nos lois européennes à l'instar de Huawei et son HarmonyOS. sommes aussi incompétents ? je ne pense pas au contraire !. Nous avons tous les atouts pour justement se protéger contre ce risque d'espionnage US...

  • Mimivergetures le 08.08.2019 17:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est clair qu on se doute bien que tous est analysé sur notre téléphone...;-)

Les derniers commentaires

  • Dédé le 09.08.2019 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais une firme européenne ferait de même, et serait plus proche pour être encore plus efficace

  • Chiquito Chiqui le 09.08.2019 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    longue vie au Nokia 3310 ! et nous européens, pourquoi ne fabriquerions nous pas des téléphones, avec un OS respectant nos lois européennes à l'instar de Huawei et son HarmonyOS. sommes aussi incompétents ? je ne pense pas au contraire !. Nous avons tous les atouts pour justement se protéger contre ce risque d'espionnage US...

  • roland le 09.08.2019 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100 % d'accord.Il n'y a rien à ajouter.

  • bonsens le 09.08.2019 05:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment pensez-vous que des entreprises qui vous proposent des services “gratuits” puissent devenir les plus grosses entreprises du monde en termes de bénéfice net et valorisation. Vous avez la réponse...

  • Sandro le 08.08.2019 20:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ben, si on utilise Skype ou FaceTime et ainsi de suite, on est soi-même responsable ! Cela ne peut pas m'arriver.