Graphe social

10 juin 2015 09:38; Act: 10.06.2015 14:23 Print

Microsoft coupe les ponts avec Facebook Connect

Les informations des adeptes des deux plateformes ne transitent désormais plus de l'une vers l'autre.

storybild

Les rapports entre Skype, filiale de Microsoft, et Facebook se sont détériorés au fil de l'appétit grandissant de la firme de Mark Zuckerberg dans la visiophonie. (photo: AFP/Lluis Gene)

Sur ce sujet
Une faute?

Les applications de Microsoft ont fait les frais de la mise à jour du graphe social «Facebook Connect» connu notamment par son module «J'aime» placé sur des services tiers. Les liens entre les comptes Microsoft et Facebook sont dorénavant rompus pour ceux qui les avaient liés.

Il n'est ainsi plus possible de synchroniser automatiquement ses données entre les deux plateformes. Cela concerne notamment les contacts et les calendriers sous Outlook, Windows Phone et Windows 8. Les utilisateurs de services de Microsoft ne voient plus non plus s'afficher les fils d'informations de leurs amis Facebook en consultant leurs e-mails et ne peuvent plus partager avec eux directement du contenu stocké sur le service de stockage en ligne OneDrive.com.

«Facebook a fait une mise à jour de l'interface de programmation de son graphe qui va avoir un effet sur nos apps et services», s'est contenté de commenter Microsoft. La firme de Redmond avait déjà retiré au début de l'année la messagerie Facebook Chat de son service de courriel Outlook.com qui permettait des conversations inter-plateformes. Les rapports entre Skype, filiale de Microsoft, et Facebook se sont aussi détériorés au fil de l'appétit grandissant de la firme de Mark Zuckerberg dans la visiophonie.

(L'essentiel/laf)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tonton beber le 10.06.2015 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    c'est certainement mieux ainsi (notamment en ce qui concerne la protection de la vie privée)

Les derniers commentaires

  • tonton beber le 10.06.2015 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    c'est certainement mieux ainsi (notamment en ce qui concerne la protection de la vie privée)