E-sport - «League of Legends»

01 avril 2019 19:35; Act: 02.04.2019 12:05 Print

«On savait qu'Origen allait devenir une team énorme»

La structure a créé la surprise dans le championnat européen de «League of Legends». Interview croisée avec ses figures charismatiques, Deficio et xPeke.

Retrouvez en vidéo notre interview de xPeke et Deficio, à Berlin.

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux meilleures équipes de la saison de «League of Legends» en Europe, G2 et Origen, vont s'affronter samedi pour décrocher directement une place en finale. Le perdant aura une deuxième chance de se qualifier en affrontant le vainqueur de la demi-finale entre Fnatic et Splyce, qui ont éliminé ce week-end respectivement Vitality (3-0) et SK (3-1). Rencontre avec deux des figures centrales d'Origen, son fondateur, xPeke, et l'ancien caster, Deficio.

Comment Origen est-elle redevenue une structure de premier plan?

xPeke: Même si l'équipe avait quitté l'élite européenne, c'était devenu ma vie et je rêvais qu'elle revienne au top. J'ai tout fait pour que ça arrive. Avec Deficio, ça ne nous a pris qu'un mois pour nous entendre sur tous les détails. Car nous voulions les deux que ça marche.

Deficio: Nous formons un duo complémentaire avec xPeke, qui est un ancien joueur légendaire de «LoL». Dès qu'on s'est mis d'accord, on savait que ça allait devenir énorme.

Comment l'équipe a-t-elle été construite?

Deficio: Ma philosophie était d'assurer les fondations en faisant signer des vétérans, comme Kold (24 ans), Nukeduck (22 ans) et Mithy (24 ans). J'ai ensuite ajouté des jeunes prometteurs comme Alphari (19 ans) et Patrick (18 ans).

xPeke: C'était important pour moi que Mithy revienne dans l'équipe, car son immense expérience lui permet d'encadrer les plus jeunes.

Quels sont les buts que vous voulez atteindre avec Origen?

xPeke: On veut bâtir sur le long terme. C'est un lent processus d'amener son équipe là où on veut. Mais je suis très satisfait de voir les améliorations de ces derniers mois et je suis vraiment impatient de voir où ça nous amènera.

(L'essentiel/mey)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • conclusio le 02.04.2019 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Un jeu de 2009...

Les derniers commentaires

  • conclusio le 02.04.2019 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Un jeu de 2009...