Affaire Huawei

09 juin 2019 10:54; Act: 09.06.2019 11:00 Print

Pékin met en garde les géants des technologies

Dans le cadre des polémiques autour de Huawei, les autorités chinoises ont menacé les entreprises qui appliqueraient la politique prônée par le gouvernement américain.

storybild

Huawei se trouve dans le collimateur des autorités américaines, qui craignent de l'espionnage. (photo: AFP/Nicolas Asfouri)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement chinois a convoqué récemment des responsables de grandes entreprises technologiques pour les avertir des conséquences d'un arrêt de leurs ventes de technologies en Chine, ont rapporté samedi des médias américains. Washington a annoncé mi-mai, en plein conflit commercial avec Pékin, son intention de placer le géant chinois des telecoms Huawei sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des technologies.

Cette mesure, prise au nom de la «sécurité nationale» par crainte que Pékin ne se serve des technologies américaines à des fins d'espionnage, menace la survie du groupe chinois, qui a besoin de composants et de logiciels «made in USA» pour ses produits. Plus tôt cette semaine, le gouvernement chinois a convoqué des dirigeants des sociétés américaines Dell et Microsoft et sud-coréenne Samsung (entre autres) afin de les prévenir que toute réduction de leurs activités en Chine pourrait conduire à des représailles, a affirmé le quotidien américain The New York Times.

Facebook et Google ont pris des mesures

Il a été rappelé aux entreprises américaines que la décision de l'administration Trump d'interdire le partage de technologies entre groupes chinois et américains «avait perturbé la chaîne mondiale d'approvisionnement» et que «les sociétés qui appliquaient cette politique pourraient faire face à des conséquences permanentes». Les sociétés basées en dehors des États-Unis ne seront pas sanctionnées si elles poursuivent leurs affaires en Chine sans changement, a précisé le quotidien.

Vendredi, Facebook a suspendu la pré-installation de ses applications sur les nouveaux appareils de Huawei, pour se conformer aux sanctions américaines, isolant encore davantage le géant chinois, actuellement numéro deux des smartphones et un des leaders mondiaux des équipements 5G. Google avait également indiqué en mai qu'il allait couper les ponts avec Huawei.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam Sung le 09.06.2019 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pippo : Samsung est coréen...

  • Pippo le 09.06.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Samsung, apple et autres marques USA toutes made in china. Et les americains ne veulent plus vendre les technologies en chine ?

Les derniers commentaires

  • Sam Sung le 09.06.2019 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pippo : Samsung est coréen...

  • Pippo le 09.06.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Samsung, apple et autres marques USA toutes made in china. Et les americains ne veulent plus vendre les technologies en chine ?