Informatique

11 août 2021 07:34; Act: 11.08.2021 11:40 Print

Piratage record de cryptomonnaies

Une société spécialisée dans les transferts de cryptomonnaies a rapporté mardi un vol record, le plus gros jamais observé par le secteur.

storybild

Image d’illustration. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Cher hacker (…) nous voulons entrer en communication avec vous et vous exhorter à rendre les actifs que vous avez piratés», a écrit l’entreprise Poly Network dans une lettre adressée aux pirates informatiques et publiée sur Twitter. «La somme d’argent que vous avez piratée est la plus grosse dans l’histoire de la finance décentralisée», continue la société. «Cet argent vient de dizaines de milliers de membres de la communauté crypto».

En tout, le vol de jetons d’Ethereum, BinanceChain et OxPolygon représente quelque 600 millions de dollars (511 millions d'euros), selon des calculs d’utilisateurs comme le chercheur en cybersécurité et spécialiste de l’Ethereum, Mudit Gupta.

Technologie de la blockchain

Poly Network n’a pas immédiatement répondu à une sollicitation de l’AFP. Sur Twitter, l’entreprise a publié les adresses utilisées par les hackers, et appelé les détenteurs de portefeuilles de cryptomonnaies à les «blacklister».

Les transferts de bitcoins et autres crypto-actifs reposent sur la technologie de la blockchain, qui permet a priori de se passer d’intermédiaires comme les banques, les transactions se faisant directement d’utilisateur à utilisateur. «Les autorités de n’importe quel pays vont considérer vos méfaits comme un crime économique majeur et vous serez poursuivis. (…) Vous devriez nous parler pour trouver une solution», insiste Poly Network dans sa lettre.

Fin avril, les vols de cryptomonnaies, piratages et fraudes avaient atteint 432 millions de dollars en tout, selon CipherTrace. «Ce chiffre peut sembler petit comparé aux années passées, mais si on regarde plus en détail, on observe une tendance alarmante: les piratages dans la finance décentralisée représentent désormais plus de 60% du volume total des piratages et vols», constate le cabinet spécialisé.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Titus le 11.08.2021 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Blockchain infalsifiable mais pas inviolable, certainement un maillon humain qui a permis de hacker les serveurs d'un plate-forme d'echange

  • le canard enchaîné le 11.08.2021 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est virtuel les pigeons eux sont bien réels CSSF Luxembourg aussi contrôle seulement ce qui les intéresse....

  • Dede le 11.08.2021 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La cryptomonnaie est la plus vaste et judicieuse arnaque bancaire combien vont être ruinés par cette monnaie virtuelle bitcoin ce qui est effarant c est que des milliers de personnes continuent à stipuler avec !!!

Les derniers commentaires

  • Angelo51 le 11.08.2021 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une suggestion pour les banques nationales : agrandir le format des billets de banques pour l’adapter à celui des coupons de papier hygiénique de manière à leur trouver une utilisation autre que monétaire le moment venu.

  • Titus le 11.08.2021 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @high L'article parle d'etherum et 2 autres crypto, pas le btc. Et il précise bien que c'est le site qui s'est fait hacké, pas la blockchain.

    • High le 11.08.2021 17:15 Report dénoncer ce commentaire

      C est surtout une réponse aux commentaires en fait....

  • Dede le 11.08.2021 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La cryptomonnaie est la plus vaste et judicieuse arnaque bancaire combien vont être ruinés par cette monnaie virtuelle bitcoin ce qui est effarant c est que des milliers de personnes continuent à stipuler avec !!!

    • Je stipule donc je suis le 11.08.2021 17:34 Report dénoncer ce commentaire

      merci pour ce moment...

    • unclefab le 11.08.2021 20:27 Report dénoncer ce commentaire

      Tu dois avoir raison en regardant le ROI du BTC sur 10 ans ...

    • Norby le 12.08.2021 09:24 Report dénoncer ce commentaire

      Les billets que vous avez dans votre portefeuille ne sont que de vulgaires bout de papiers. Les chiffres qui s'affichent sut votre online banking, quelques led allumées. Si vous n'avez pas confiance dans le virtuel, stockez des lingots dans votre garage.

  • gazeleau le 11.08.2021 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    De grands professionnels ! Déjà que la sécurité de leurs serveurs était lamentable, cette lettre ouverte est des plus pitoyables.

  • Monopoly le 11.08.2021 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis propriétaire de la Gare centrale et des Champs- Elysée