Jeux vidéo

07 juillet 2020 15:49; Act: 07.07.2020 16:25 Print

«Pokémon GO» pulvérise encore ses records

L’app de réalité augmentée a passé la barre des 3,6 milliards de dollars engrangés et a gagné davantage d’argent dans la première moitié de 2020 qu’à la même période l’an passé.

storybild

Niantic a diffusé une bande-annonce pour l’événement Pokémon GO Fest 2020 réalisée par Rian Johnson. (photo: Niantic)

Sur ce sujet
Une faute?

La pandémie de Covid-19 n’aura pas eu raison de «Pokémon Go». Bien au contraire. Lancé il y a 4 ans, le célèbre jeu de réalité augmentée qui invite ses joueurs à explorer leur environnement extérieur surfe encore sur la vague du succès et continue de battre ses propres records.

Selon Sensor Tower, malgré les mesures de confinement dans le monde, pendant les 6 premiers mois de cette année, les joueurs de «Pokémon Go» ont dépensé 445 millions de dollars dans le jeu, soit 12% de plus (+46 millions de dollars) qu’à la même période en 2019. Il faut rappeler que Niantic, éditeur de «Pokémon GO», a su s’adapter à la situation spéciale en intégrant de nouvelles fonctionnalités, comme les raids à distance, qui ont permis aux joueurs de jouer directement depuis leur maison.

Le jeu aurait ainsi dépassé la barre des 3,6 milliards de dollars générés depuis sa sortie en juillet 2016. Les États-Unis arrivent en tête des pays ayant dépensé le plus d’argent dans le jeu (35%, 1,3 milliard de dollars), suivis par le Japon et l’Allemagne. Sensor Tower révèle par la même occasion que l’app a été téléchargée par 576 millions de personnes, dont la majorité (78%) utilise un appareil Android.

Avec l’arrivée des Méga-Évolutions (évolution temporaire de certains personnages) cette année, ainsi que l’événement Pokémon GO Fest 2020, qui doit avoir lieu dans une version en ligne les 25 et 26 juillet, «Pokémon GO» devrait encore maintenir sa popularité. Niantic a d’ailleurs diffusé une bande-annonce réalisée par Rian Johnson, réalisateur des films «Star Wars 8: Les Derniers Jedi» (2017) et «À Couteaux Tirés» (2019).

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.