Succès fulgurant

14 juillet 2016 09:06; Act: 14.07.2016 15:00 Print

Pokémon Go, un coup de fouet pour Nintendo

Une Pokemon-mania balaye la planète, tempête qui pourrait accélérer la stratégie encore timide de Nintendo sur les smartphones tout en élargissant son public.

storybild

Nintendo ne veut pas proposer les mêmes jeux sur smartphones et sur consoles. (photo: AFP/Frederic J. Brown)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis sa sortie la semaine dernière dans trois pays (États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande), le jeu pour smartphone Pokemon Go a déclenché un véritable phénomène de société. Bien que Nintendo n'ait pas développé ce divertissement (c'est le studio Nantics associé à la société Pokemon Company affiliée au groupe japonais), Pokemon Go a provoqué une ruée sur les actions Nintendo à la Bourse de Tokyo. Mercredi, à la clôture, le titre avait gagné plus de 50% en une semaine. Et pourtant, Pokemon Go n'est même pas encore disponible dans l'archipel, officiellement du moins, car des manipulations plus ou moins fastidieuses permettent de le télécharger sur une plateforme étrangère, comme dans plusieurs pays.

«Le récent rebond de l'action Nintendo semble excessif s'il est fondé uniquement sur les espoirs de bénéfices tirés de Pokemon Go», précise l'analyste Junko Yamamura, de Nomura Securities. Les gains directs sonnants et trébuchants pour Nintendo ne sont en effet pas si importants, car le groupe n'est pas directement impliqué. «Les investisseurs espèrent cependant que Pokemon Go va ouvrir un nouveau chapitre dans la croissance future de Nintendo», explique Takashi Oba, courtier d'Okasan Securities à Tokyo. En mars, le créateur de Super Mario et Donkey Kong basé à Kyoto a lancé son premier jeu mobile «Miitomo», une sorte de réseau social ludique, dans le cadre d'un partenariat avec l'agrégateur de contenus pour smartphones DeNA. Quatre autres applications sont prévues d'ici à mars 2017.

L'âge d'or de Nintendo dépassé depuis 2008

Nintendo a changé au forceps sa stratégie 100% console peu avant le décès soudain de son patron Satoru Iwata en juillet dernier. Rétif aux jeux pour mobiles pendant des années, il a fini par se rendre à l'évidence et par déclarer lui-même «les temps ont changé», alors que les années de gloire de Nintendo semblent révolues depuis environ 2008. Les ventes de Nintendo ont chuté pour ne plus représenter qu'un quart de celles enregistrées les meilleures années, lorsque le groupe caracolait en tête des palmarès des jeux et consoles avec sa Wii de salon et sa série DS de poche. Période révolue depuis que des milliers et milliers d'applications ludiques pour smartphones, bien moins chères ou même gratuites, sont parvenues à capter l'attention tant d'aficionados du jeu que de joueurs occasionnels.

Toutefois, pas question pour Nintendo de proposer sur mobile des jeux identiques à ceux développés sur console, continue d'insister la maison qui estime que les fonctionnalités des machines dédiées aux jeux restent supérieures à celles des smartphones, même si les simples amateurs ne font guère la différence. Le succès actuel de Pokemon Go peut quant à lui s'expliquer par la convergence de plusieurs facteurs. Pikachu et la cohorte de personnages qui l'accompagnent sont nés il y a 20 ans. Ceux qui ont grandi avec ces «monstres de poches» les retrouvent avec nostalgie sur les smartphones. De plus, le procédé utilisé (la réalité augmentée et l'usage de l'espace réel) fait du jeu une sorte de réseau social, provoquant des rencontres apparemment aussi amusantes qu'incongrues.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • max le 21.07.2016 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hier à esch sur Alzette j ai faillit me faire écrasé en sortant ma fille de la voiture j ai vu une voiture dévier et arrivé sur moi j ai crier et le conducteur a donné un coup de volant pour m éviter ils étaient entrain de chercher des Pokémon .... Cela va mal finir et en plus il m ont insulté parce que j ai eut peur pour moi et ma fille

Les derniers commentaires

  • max le 21.07.2016 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hier à esch sur Alzette j ai faillit me faire écrasé en sortant ma fille de la voiture j ai vu une voiture dévier et arrivé sur moi j ai crier et le conducteur a donné un coup de volant pour m éviter ils étaient entrain de chercher des Pokémon .... Cela va mal finir et en plus il m ont insulté parce que j ai eut peur pour moi et ma fille