Jeu vidéo

22 septembre 2021 11:39; Act: 22.09.2021 11:49 Print

«Pokémon Unite» débarque sur les mobiles

Après sa sortie sur console Switch en juillet, le jeu vidéo compétitif se met à jour et arrive ce mercredi aussi sur les smartphones iOS et Android.

Sur ce sujet
Une faute?

En prévision de la sortie de son jeu free-to-play «Pokémon Unite» ce mercredi 22 septembre sur iOS et Android, The Pokémon Company a détaillé mardi sur son site officiel les ajouts apportés à son titre lancé sur Nintendo Switch en juillet.

L’entreprise, qui a dévoilé une nouvelle bande-annonce de son MOBA (arène de bataille en ligne multijoueur), dit avoir beaucoup appris des retours de ses joueurs s’affrontant en équipes dans une arène sur l’île d’Aeos. Pour commencer, la firme annonce un système de jeu cross-plateforme afin de permettre aux plus de 9 millions de joueurs sur Switch de rejoindre des parties communes avec ceux sur mobiles. Les comptes Switch et mobiles peuvent aussi être liés afin de conserver la progression dans le jeu quel que soit le dispositif utilisé.

Des nouveautés

Autre ajout, un nouveau pass de combat baptisé «Une ombre en apesanteur» - fait son apparition. Il ajoute une nouvelle gamme d’objets sur le thème de l’espace qu’il est possible d’obtenir via des missions. The Pokémon Company annonce de nouveaux événements. Il sera aussi à nouveau possible d’obtenir le Pokémon Zeraora par le biais d’une mission spéciale. Par ailleurs, grâce à la fonction Squad, les dresseurs peuvent désormais créer des guildes, qui permettent de regrouper jusqu’à 30 coéquipiers dans un même clan. Ce dernier propose un chat permettant aux membres de s’organiser avant les parties.

Enfin, il est désormais possible de modifier la langue d’affichage en français, allemand, italien et espagnol. Tous ces ajouts visent «à rendre chaque bataille Unite aussi amusante et intéressante que possible», indique The Pokémon Company.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bref une immondice le 23.09.2021 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    ca dérange pas le gouvernement d'accepter de tels jeux sur le marché qui ont pour seul but de rendre les gamins des addicts du gambling ? non personne ? même pas les parents ? pourtant les jeux d'argents ca détruit des vies...

  • Sharky le 26.09.2021 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bref une immondice, allez jouer au jeu de l’oie et laissez nous

  • KouKou le 22.09.2021 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un pay to win affligeant, a quand le retour d’un jeu pokemon digne de ce nom…

Les derniers commentaires

  • Sharky le 26.09.2021 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bref une immondice, allez jouer au jeu de l’oie et laissez nous

  • bref une immondice le 23.09.2021 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    ca dérange pas le gouvernement d'accepter de tels jeux sur le marché qui ont pour seul but de rendre les gamins des addicts du gambling ? non personne ? même pas les parents ? pourtant les jeux d'argents ca détruit des vies...

  • KouKou le 22.09.2021 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un pay to win affligeant, a quand le retour d’un jeu pokemon digne de ce nom…