Mobile World Congress

26 février 2019 21:27; Act: 27.02.2019 11:32 Print

Prise en main des GSM compatibles avec la 5G

Outre l'une des stars du salon du mobile, le smartphone pliable Huawei Mate X, d'autres appareils prêts pour le futur réseau mobile sont présentés au MWC.

Sur ce sujet
Une faute?

La 5G est là et bien réelle, ne cessent d'annoncer à la grand-messe du mobile les principaux acteurs des télécoms actifs dans son développement, y allant chacun de leurs démos. Les plus de 100 000 visiteurs attendus jusqu'à jeudi à cette édition 2019 du Mobile World Congress peuvent déjà y découvrir les premiers smartphones capables de se connecter à cette cinquième génération de réseau mobile. Celle-ci promet une vitesse démultipliée par rapport à la 4G et un très faible temps de latence.

Hormis le Mate X, le fameux smartphone pliable que Huawei commercialisera à l'été au prix de 2 300 euros et qui embarque le modem maison Balong 5000, les autres mobiles prêts pour la 5G s'appuient sur la technologie du géant des microprocesseurs Qualcomm. Ce dernier a développé la puce X50 et a déjà dévoilé la successive, la X55.

Galaxy S10 5G

Le géant sud-coréen Samsung, qui a anticipé de presque une semaine l'ouverture du Mobile World Congress pour dévoiler, mercredi dernier ses nouveautés, a été l'un des premiers à dégainer son smartphone compatible 5G. Baptisé Galaxy S10 5G, il se distingue du reste de la série Galaxy S en embarquant la plus grande des dalles Infinity-O. L'écran AMOLED de 6,7 pouces (QHD+ 3040 x 1440 pixels) se caractérise par un poinçon intégrant un capteur de 10 Mpx et une caméra «temps de vol» (Time-of-Flight ou ToF) pour les images 3D. À l'arrière, un triple capteur (ultra grand-angle de 123° de 16 Mpx, un grand angle de 12 Mpx et un téléobjectif de 12 Mpx) attend ses utilisateurs. Le prix et la date précise de commercialisation de ce produit embarquant 8 Go de RAM et 256 Go de stockage n'ont pas été annoncés.

LG V50 ThinQ

Il en va de même sur le stand d'en face, celui du compatriote LG, qui présente dans sa liste de nouveautés son propre modèle prêt pour la 5G grâce au modem X50 de Qualcomm, à savoir le LG V50 ThinQ. Il embarque un écran Oled QHD+ (3120 x 1440 pixels) de 6,4 pouces, mais pas de capteur d'empreintes intégré sous la dalle, contrairement au Galaxy S10 5G. Le capteur biométrique est en effet placé au dos.

Ce smartphone pourrait se faire passer pour un modèle pliable lorsqu'il est équipé d'une coque optionnelle. Elle ajoute un second écran à l'appareil et accessoirement aussi une belle épaisseur... Cet élément permet des fonctionnalités multitâche mais transforme aussi l'appareil en une sorte de console portable. L'un des deux écrans peut en effet servir à afficher une manette tactile. Fidèle à elle-même, LG joue encore une fois la carte de la modularité.

ZTE Axon 10 Pro 5G

A quelques pas de là, parmi le flux continu des professionnels se déplaçant dans les allées des grandes halles du congrès, le fabricant chinois ZTE propose lui aussi un appareil compatible 5G tournant sous Android P. Nommé ZTE Axon 10 Pro 5G, il présente un écran AMOLED de 6,47 pouces FHD+ (2340 x 1080 pixels) qui se caractérise par une mini encoche en goutte d'eau au sommet où est logée une caméra 20 Mpx. A l'arrière, on trouve un triple capteur photo désormais classique, avec module principal de 48 Mpx (f/1.8), un grand angle 125° de 20 Mpx et un téléobjectif de 8 Mpx. Il devrait être disponible en Europe au second semestre 2019 à un prix encore non communiqué.

Xiaomi Mi MIX 3 5G

Autre firme chinoise, Xiaomi a dévoilé une version 5G de son Mi MIX 3, qui, s'il ne change pas d'esthétique, se dote d'un meilleur processeur, le Snapdragon 855 de Qualcomm, de son modem X50, ainsi que d'une plus grande autonomie (batterie de 3800 mAh). Commercialisé 599 euros en Europe, il est équipé d'un module caméra selfie de 24 Mpx qui apparaît à l'avant par une action de coulissement mécanique.

Sony Xperia 5G

Le géant japonais Sony a lui aussi un modèle en exposition sur son stand, qui fait la part belle au nouveau Xperia X1. Mais il s'agit pour le moment d'un prototype gardé bien à l'abri des mains des visiteurs, tout comme les intouchables Mate X de Huawei et le Galaxy Fold de Samsung, eux aussi bien protégés derrière leurs vitrines transparentes ne se laissant approcher que par les yeux, smartphones, appareils photo et autres caméras.

(L'essentiel)