cybermob

28 novembre 2021 08:48; Act: 28.11.2021 17:03 Print

«Quelqu’un fait sauter Roblox maintenant!»

La plateforme de création de jeux vidéo demande 1,65 million de dollars à un youtubeur toxique qui a perturbé sa conférence annuelle.

storybild

L’adresse prisée des enfants a revendiqué près de 50 millions d’habitués quotidiens lors de sa récente présentation des résultats trimestriels. (photo: roblox/photomontage)

Sur ce sujet
Une faute?

Roblox Corporation a déposé une plainte en justice contre le youtubeur Ruben Sim, pour violation de son contrat d’utilisation et des lois antipiratage. L’éditeur de la populaire plateforme de jeux vidéo exige des dommages et intérêts d’un montant de 1,65 million de dollars, selon le média Polygon.

Comportement toxique

Il est notamment reproché à l’influent youtubeur d’avoir proféré des insultes raciales et homophobes sur la plateforme populaire, auprès des enfants. Selon l’accusation, Ruben Sim se serait également vu interdire le téléchargement d’une photo de lui quasi nu, des images d’Adolf Hitler et d’un «jeu sexuel» interdit. Le youtubeur aurait également été surpris à avoir usurpé l’identité d’employés de Roblox,

Malgré le bannissement de Roblox qui a suivi, Ruben Sim a continué à y sévir. Il a utilisé des faux comptes tout en masquant les métadonnées de son matériel informatique et ses adresses IP. Il s’est également servi de ses quelque 760 000 abonnés pour les inciter à des actions malveillantes.

Pouvoir de mobilisation

Pour Roblox, le dommage effectif est intervenu surtout le mois passé lors de la conférence en présentiel rassemblant ses développeurs. Juste avant l’événement, Ruben Sim a mobilisé ses fans. Sur la plateforme de conversation Discord, cette fois, il les a incités à un «acte de terrorisme au siège de Roblox».

En glorifiant l’attaque du siège de YouTube à San Bruno remontant à 2018, il a dit à ses abonnés «d’attendre qu’on le fasse à Roblox». Pour mémoire, une femme avait blessé trois personnes avant de se suicider dans la ville californienne. Elle accusait la plateforme de vidéos de limiter le nombre de ses abonnés.

Conférence sabotée

Durant la conférence, le youtubeur a passé à la deuxième phase de son plan. Il a tweeté que la police locale recherchait un «extrémiste islamique notoire» fictif qui avait publié une vidéo intitulée «Quelqu’un fait sauter Roblox maintenant!»

Entre-temps, ses partisans auraient publié de fausses menaces de tir et auraient affirmé avoir empoisonné les boissons de la conférence tenue en présentiel.

La conférence avait dû être temporairement fermée, le temps pour la police et le service de sécurité privée de fouiller les lieux. La plateforme affirme avoir dû sortir 50 000 dollars pour sécuriser l’événement et enquêter sur l’incident, ses exigences en dommages et intérêts s’élevant au total à 1,65 million de dollars.

(L'essentiel/laf)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Penny le 28.11.2021 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que la condamnation sera actée, marre de ces "influenceurs" toxiques qui manipulent parfois des centaines de milliers d'écervelés qui mènent l'enfer à d'autres personnes sous couvert d'anonymat. J'espère que les suiveurs seront aussi condamné..

Les derniers commentaires

  • Penny le 28.11.2021 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que la condamnation sera actée, marre de ces "influenceurs" toxiques qui manipulent parfois des centaines de milliers d'écervelés qui mènent l'enfer à d'autres personnes sous couvert d'anonymat. J'espère que les suiveurs seront aussi condamné..