Japon

02 avril 2019 16:22; Act: 02.04.2019 16:35 Print

Reconversion ratée pour un ex-​​champion d'e-​​sport

Arrêté après un cambriolage, Tomoyuki Inui, 33 ans, a admis plus de cent vols commis à cause de la baisse de popularité du jeu «Dead or Alive».

storybild

Le jeu de combat «Dead or Alive Ultimate» est sorti en 2005. (dr)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2005, Tomoyuki Inui, alias «Katsuninken», remportait à l'âge de 20 ans le tournoi «Dead or Alive Ultimate» au World Cyber Games en représentant le Japon à Singapour. Il repartait ainsi avec le titre de champion et quelque 15 000 euros en poche. Quatorze ans plus tard, les faits de cet ex-champion d'e-sport japonais sont beaucoup moins glorieux.

Arrêté par la police en février pour avoir subtilisé près de 23 000 euros à une femme de 84 ans en cambriolant son appartement à Tokyo, l'homme aujourd'hui âgé de 33 ans a confessé avoir commis plus de cent autres vols similaires ces trois dernières années. Il a imputé ses méfaits à la chute de popularité de son jeu de prédilection «Dead or Alive». «Mes activités dans le domaine du jeu vidéo ayant pris fin, je me suis tourné vers les cambriolages pour couvrir mes frais de subsistance», a-t-il confessé à la police, rapporte la chaîne Tokyo Broadcasting System.

À noter que «Dead or Alive 6», le dernier épisode de la série de jeu vidéo de combat de Yohei Shimbori, est sorti le 1er mars dernier, soit seulement quelques jours après l'arrestation de l'ex-champion déchu. Et la société de développement Koei Techmo met en jeu quelque 90 000 dollars au prochain championnat du monde de «Dead or Alive 6».

(L'essentiel/man)