BERLIN

01 juillet 2020 19:03; Act: 01.07.2020 19:07 Print

Samsung fera l’impasse sur le salon IFA 2020

Le fabricant sud-coréen remplace sa participation à la grand-messe technologique européenne par un événement virtuel en septembre.

storybild

Samsung occupe généralement une grosse place au salon IFA. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Il s’agit d’une première pour Samsung qui a participé à l’IFA Berlin depuis 1991 pour présenter ses nouveaux produits. Le géant sud-coréen a décidé d’annuler cette année sa participation à la grand-messe de l’électronique grand public et de l’électroménager, équivalent européen du CES de Las Vegas, en raison de la pandémie de Covid-19. L’IFA, qui malgré la crise se déroulera du 3 au 5 septembre 2020 dans une version revue (manifestation fermée au public, limite de 1000 personnes par jour, mesures sanitaires strictes), perd ainsi un exposant historique de poids.

Samsung a prévu à la place d’organiser un événement virtuel en ligne début septembre, après une présentation du même genre début août, à savoir l’Unpacked 2020 durant lequel la firme est censée dévoiler les futurs smartphones Galaxy Note 20, Galaxy Fold 2 et Galaxy Z Flip 5G.

«Nous avons pris la décision passionnante de partager nos dernières nouvelles et annonces lors de notre propre événement numérique début septembre. Bien que Samsung ne participe pas à l’IFA 2020, nous nous réjouissons de poursuivre notre partenariat avec l’IFA à l’avenir», a déclaré un porte-parole au site spécialisé TechCrunch.

D’autres grands acteurs du secteur pourraient suivre les pas de Samsung et compromettre ainsi l’organisation de cet événement. Ce ne serait pas le premier salon technologique annulé en 2020 à cause du coronavirus. Le Mobile World Congress de Barcelone, le CES de Las Vegas ou encore la grand-messe du jeu vidéo E3 de Los Angeles en ont déjà fait les frais cette année.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.