Téléphonie

05 août 2020 19:33; Act: 06.08.2020 09:45 Print

Samsung lance de nouveaux modèles de smartphones

Devancé par Huawei au niveau des ventes, le constructeur coréen a dévoilé mercredi le Galaxy Z Fold2 ainsi que des nouvelles versions de ses téléphones ultra-larges.

storybild

Le Galaxy Z Fold2 succède au Galaxy Fold, dévoilé début 2019. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Samsung a présenté mercredi un nouveau smartphone pliant et une série d'autres appareils qui l'aideront peut-être à relancer ses ventes, alors qu'il vient de perdre la place de leader du marché au profit de Huawei au deuxième trimestre.

Le Galaxy Z Fold2 succède au Galaxy Fold, dévoilé début 2019, qui avait connu quelques déboires. Le géant sud-coréen étend aussi ses gammes avec deux nouvelles versions de ses téléphones ultra-larges, les Galaxy Note20 et Galaxy Note20 Ultra, des tablettes (Tab S7 et S7+), une montre connectée (la Galaxy Watch3) et des écouteurs ergonomiques (Galaxy Buds Live). Samsung a dévoilé les nouveaux modèles ainsi que des partenariats (dont Xbox pour les jeux vidéo) via une conférence en ligne, pandémie oblige.

«Nous n'avons jamais plus dépendu des technologies qu'aujourd'hui. Elles nous permettent de rester connectés alors que nous faisons face à des défis extraordinaires dans le monde», a déclaré T.M. Roh, directeur de la communication mobile pour Samsung Electronics.

Le prolifique groupe résiste bien à la pandémie, qui a largement favorisé les activités numériques. Mais le marché mondial des smartphones s'est «effondré» au deuxième trimestre cette année, d'après le cabinet Canalys: il a reculé de 14% à 285 millions de combinés écoulés, après un premier trimestre déjà en déclin. Apple est la seule marque du peloton de tête qui a continué à croître.

Huawei a détrôné Samsung au deuxième trimestre pour devenir le premier vendeur mondial de smartphones. Entre avril et juin, le groupe chinois a vendu 55,8 millions de téléphones (-5% sur un an) contre 53,7 millions pour Samsung (-30%).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Boomerang le 05.08.2020 22:44 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'ils ne les ont pas lancé trop fort. À ce prix là ce serait dommage de les casser.

Les derniers commentaires

  • Boomerang le 05.08.2020 22:44 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'ils ne les ont pas lancé trop fort. À ce prix là ce serait dommage de les casser.