Finance

10 novembre 2021 08:02; Act: 10.11.2021 11:21 Print

Smartphone en main, la génération Z veut investir

De jeunes investisseurs, application en main, se mettent à boursicoter. Mais les pertes peuvent être au rendez-vous.

storybild

Sortie en 2013, l’application américaine Robinhood (Robin des Bois en français) a fait sensation dans les pays occidentaux. (photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Une nouvelle génération d’investisseurs est née. Des applications ciblent ces jeunes épris de finance et qui trouvent leurs conseils directement sur Youtube. Mais les marchés de capitaux, plus accessibles que jamais, n’en restent pas moins risqués.

Sortie en 2013, l’application américaine Robinhood (Robin des Bois en français) a fait sensation dans les pays occidentaux, en voulant convertir les «personnes ordinaires» à l’investissement personnel. Depuis, des équivalents locaux fleurissent, du Nigeria à l’Inde, pour attirer les 20-30 ans.

«Maintenant c’est marchés, marchés, marchés»

«Je ne me préoccupe plus vraiment de l’université, pour être honnête. Maintenant c’est marchés, marchés, marchés», reconnaît Ishan Srivastava, étudiant à New Delhi, qui a débuté le «trading» fin décembre. À 20 ans, Ishan Srivastava investit grâce à une poignée d’applications indiennes (dont Zerodha ou Upstox) et ambitionne de diversifier suffisamment son portefeuille pour être rentier à 45 ans.

En Inde, la révolution de l’investissement a été largement favorisée par l’essor des comptes bancaires électroniques, faciles à ouvrir en ligne et qui peuvent détenir des titres financiers, actions ou obligations. Mais un engouement similaire pour les apps de trading se produit dans bien d’autres pays, notamment au Nigeria.

10 millions de nouveaux investisseurs

Rien qu’aux Etats-Unis, plus de 10 millions de nouveaux investisseurs ont investi les marchés au premier semestre 2021, affirme JMP Securities. Une partie d’entre eux a été attirée par le buzz en janvier autour de la chaîne de magasins de jeux vidéo «GameStop», dont le cours s’est envolé, lorsque des boursicoteurs sur les réseaux sociaux se sont ligués contre des fonds spéculatifs.

Et les nouveaux convertis sont de plus en plus jeunes. L’âge médian des Américains sur Robinhood est de 31 ans; en Inde, Upstox affirme que 80% de ses utilisateurs ont 35 ans ou moins, idem pour l’application nigériane Bamboo (83%).

Flirt avec le risque?

Mais si elles démocratisent la finance et promettent bien souvent zéro commission, les apps de trading savonnent aussi la planche des investisseurs inexpérimentés, s’alarment certains experts. Aux États-Unis, le gendarme des marchés (la SEC) enquête pour savoir si ces sociétés encouragent les transactions de manière irresponsable, via de multiples relances et en donnant l’impression que l’investissement est un jeu.

Selon l’une des études de l’autorité, près des deux tiers des sondés verraient leur niveau de vie affecté «de manière déterminante» en cas de lourdes pertes. Bien loin de l’adage selon lequel il ne faut investir que ce que l’on est prêt à perdre.

Mauvaise expérience

Pour certains jeunes spéculateurs, la chance a déjà tourné. A Bombay, le designer Ali Attarwala, 30 ans, a fait une pause après une mauvaise expérience cette année avec les cryptomonnaies. «Ces applications permettent d’acheter facilement des actifs spéculatifs comme les cryptos, mais celles-ci restent très volatiles», explique-t-il à l’AFP.

Même s’il a aussi vécu des hauts et des bas, Ishan Srivastava reste quant à lui optimiste. «Quand j’ai commencé, mon capital a fondu de près de 50%», dit-il. «Je ne considère pas cela comme une perte, mais plutôt comme le coût de ma formation.»

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • martouf le 10.11.2021 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui la cryptomonaie ça semble de l’argent facile, mais bizarrement quand vous vous lancez ça marche pas comme prévu !!

  • Dorian le 10.11.2021 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Essayer Sorare !

  • MrGoodSense le 10.11.2021 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment rendre les gens accrocs et enrichir les traders professionnels, sans compter toutes les institutions financières qui prennent leur comm au passage…

Les derniers commentaires

  • martouf le 10.11.2021 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui la cryptomonaie ça semble de l’argent facile, mais bizarrement quand vous vous lancez ça marche pas comme prévu !!

  • Excellent le 10.11.2021 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les banques privées font leur beurre avec le trading journalier qui consiste à jouer sur les variations. Lorsqu'une valeur phare chute on l'achète et lorsqu'elle "penche" trop haut on la vend, on encaisse et on recommence. C'est ainsi que les banques privées au Luxembourg se sont enrichies, les gestionnaires de fonds ont plus tard pris le relais sur des positions longues car les fonds créés par les banques privées étaient colossaux. Culpabiliser ceux qui font cela en privé, c'est cela qui est malhonnête.

  • ClearView le 10.11.2021 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que ces investisseurs en herbe n'y connaissent rien, et qu'ils sont des proies faciles pour les gros requins de la bourse, ainsi que pour toute une série d'arnaqueurs. Evidemment, dans la pub, on ne parle que de ceux qui ont gagné quelque chose. Les masses de plumés sont vite oubliées.

  • Dorian le 10.11.2021 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Essayer Sorare !

  • MrGoodSense le 10.11.2021 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment rendre les gens accrocs et enrichir les traders professionnels, sans compter toutes les institutions financières qui prennent leur comm au passage…