Réseau social

27 juin 2020 08:42; Act: 27.06.2020 08:47 Print

Sous pression, Facebook lance quelques réformes

Le premier réseau social du monde a réagi aux récentes polémiques sur sa politique. Il va désormais mieux réguler les contenus publiés sur sa plateforme.

storybild

Facebook a été contraint de changer sa politique. (photo: AFP/Nicolas Asfouri)

Sur ce sujet
Une faute?

Les publicités incitant à la haine? Mieux régulées. Les messages problématiques? Mieux signalés. En apparence timides, ces nouvelles mesures signalent que Facebook n'avait plus d'autre choix que de céder face aux pressions pour une modération plus stricte des contenus. Mark Zuckerberg, le patron du réseau social planétaire, défend depuis des mois son approche a priori plus laxiste que Twitter ou YouTube, notamment vis-à-vis des discours des personnalités politiques, au nom de la liberté d'expression.

La plateforme retirera désormais les publicités qui affirment que les personnes de certaines origines, ethnies, nationalités, genre ou orientation sexuelle représentent une menace pour la sécurité ou la santé des autres. Cette décision intervient alors que Unilever, le géant de l'agroalimentaire et des cosmétiques, vient de mettre un terme à ses publicités sur Facebook, Twitter et Instagram aux États-Unis, au moins jusqu'à la fin de l'année. Coca-Cola, qui dépense des sommes colossales en publicité, a aussi annoncé vendredi soir qu'elle suspendait pendant au moins 30 jours toute promotion sur tous les réseaux sociaux, exigeant qu'ils fassent preuve de plus de "transparence et de responsabilité", notamment sur la question du racisme.

Des avertissements

Une campagne de boycott de Facebook a été lancée par des organisations de la société civile américaine, qui accusent la plateforme de tolérer des groupes qui incitent à la haine, au racisme ou à la violence. Le comédien et humoriste Sacha Baron Cohen, très critique du réseau, a appelé vendredi les entreprises «qui dépensent le plus de dollars en pubs sur Facebook» à rejoindre le mouvement.

La deuxième mesure prise par le patron acculé concerne directement l'incident qui a mis le feu aux poudres fin mai. Contrairement à Twitter, Facebook avait refusé d'intervenir sur des messages polémiques de Donald Trump, un sur le vote par correspondance (qu'il assimilait à de la fraude électorale) et un autre sur les manifestations et émeutes qui ont suivi la mort de George Floyd. Facebook sort désormais de sa politique binaire du retrait ou du laissez-faire, lourdement critiquée, y compris en interne. La plateforme pourra bientôt ajouter des avertissements aux publications problématiques, mais laissées en ligne au nom de leur «intérêt à être connues du public».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoSmarty le 27.06.2020 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, Marc, le nouveau Jésus, avec tous ses disciples.

  • Personnellement je prend luxair quand je le 27.06.2020 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je reçois tous les jours depuis un mois des demandes pornos j'en ai marre pouvez vous me les faire disparaître je n'ai rien demandé ça devient énervent et dégoûtant pour moi merci

  • un avais le 27.06.2020 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    excellent

Les derniers commentaires

  • NoSmarty le 27.06.2020 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, Marc, le nouveau Jésus, avec tous ses disciples.

  • Personnellement je prend luxair quand je le 27.06.2020 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je reçois tous les jours depuis un mois des demandes pornos j'en ai marre pouvez vous me les faire disparaître je n'ai rien demandé ça devient énervent et dégoûtant pour moi merci

    • Analyse vos goûts le 29.06.2020 08:26 Report dénoncer ce commentaire

      C'est que l'algorithme a compilé vos habitudes...donc vous savez ce qu'il vous reste à faire...

  • un avais le 27.06.2020 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    excellent