Popularité en ligne

10 juillet 2018 16:46; Act: 10.07.2018 17:11 Print

Trump devient le dirigeant le plus suivi sur Twitter

Le président américain est le dirigeant qui compte le plus d'abonnés sur son compte Twitter, selon une étude. Il a dépassé cette année le pape François.

storybild

Donald Trump compte actuellement un peu plus de 53 millions d'abonnés. (photo: AFP/Mandel Ngan)

Sur ce sujet

Le président américain Donald Trump est le dirigeant le plus suivi de la planète sur Twitter, devant le pape François et le Premier ministre indien Narendra Modi, selon l'étude annuelle «Twiplomacy» du cabinet de conseil Burson Cohn & Wolfe (BCW). Avec quelque 53 millions d'abonnés à son compte, «Donald Trump est devenu le dirigeant mondial le plus suivi sur Twitter en octobre 2017, lorsqu'il a dépassé le pape François qui est le deuxième dirigeant mondial le plus suivi avec plus de 47 millions d'abonnés à ses comptes en neuf langues», explique l'étude de BCW.

«Le Premier ministre indien occupe les troisième et quatrième positions avec 42 millions d'abonnés sur son compte personnel et 26 millions sur son compte institutionnel», poursuit le cabinet BCW. En Europe, le dirigeant le plus suivi est la Première ministre britannique Theresa May sur le compte institutionnel des services du chef du gouvernement @10DowningStreet (cinq millions d'abonnés), suivi par le président français Emmanuel Macron (trois millions) qui a presque triplé son nombre d'abonnés depuis son élection.

Les représentants des gouvernements sud-américains présents sur Twitter y sont «de loin les plus actifs», à l'image du ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, qui a posté une moyenne de 55 tweets par jour au cours des douze derniers mois. Au total, les chefs d'État et de gouvernement ainsi que les ministres des Affaires étrangères de 187 pays ont une présence sur Twitter, «ce qui représente 97% des 193 pays membres de l'ONU», relève encore BCW. Les gouvernements de «seulement six pays, (Laos, Mauritanie, Nicaragua, Corée du Nord, Swaziland et Turkménistan) n'ont pas de présence officielle sur la plateforme», selon BCW.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LeTroll le 11.07.2018 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas confondre "nombre de followers" sur Twitter avec "popularité". Pour Trump, c'est simplement une indication qu'il est important d'observer ce qu'il fait passer par là. Je pense que le sentiment pour la plupart des followers est plutôt un besoin d'être informé, du "qu'est-ce qu'il va encore nous sortir?". Il y a certainement de la peur, du dégout.

  • taz red le 10.07.2018 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    affligeant

  • Communication pauvre le 10.07.2018 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourtant sa communication est bien pauvre, normal car en 1 ou 2 tweets on ne peut pas en dire beaucoup, juste balancer des slogans sans fondement mais c'est tout lui ...

Les derniers commentaires

  • LeTroll le 11.07.2018 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas confondre "nombre de followers" sur Twitter avec "popularité". Pour Trump, c'est simplement une indication qu'il est important d'observer ce qu'il fait passer par là. Je pense que le sentiment pour la plupart des followers est plutôt un besoin d'être informé, du "qu'est-ce qu'il va encore nous sortir?". Il y a certainement de la peur, du dégout.

  • taz red le 10.07.2018 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    affligeant

  • Communication pauvre le 10.07.2018 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourtant sa communication est bien pauvre, normal car en 1 ou 2 tweets on ne peut pas en dire beaucoup, juste balancer des slogans sans fondement mais c'est tout lui ...