Réseau social

03 novembre 2018 13:33; Act: 03.11.2018 13:38 Print

Twitter ferme des comptes prônant l'abstention

À l'approche des élections américaines de mi-mandat, le réseau social, accusé de négligence lors du scrutin américain de 2016, se montre plus ferme.

storybild

Twitter avait été accusé, comme d'autres réseaux sociaux, de laisser passer de fausses informations lors de la campagne de 2016. (photo: AFP/Josh Edelson)

Sur ce sujet

Twitter a supprimé des milliers de comptes automatiques aux États-Unis, beaucoup se présentant comme démocrates, qui tweetaient des messages pour décourager les électeurs d'aller voter ce mardi aux élections de mi-mandat qui s'annoncent difficiles pour les Républicains, ont rapporté les médias. Twitter a indiqué avoir «supprimé des comptes qui tentaient de faire passer de fausses informations de façon automatique, en violation de nos règles».

Selon CNN, c'est le comité de campagne des Démocrates qui a alerté Twitter sur ces comptes, qui ont été supprimés en septembre et début octobre. Le réseau de comptes semblait être dirigé à partir des États-Unis, a précisé Twitter sans donner plus de détails.

Après les accusations de manipulation par la Russie pendant la campagne présidentielle de 2016, Twitter dit avoir cherché ces derniers mois à éliminer les faux comptes ou comptes automatiques destinés à manipuler l'opinion avant ces élections. Le président Donald Trump s'était récemment plaint de son côté que Twitter supprimait des comptes de ses partisans.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jacquot le 03.11.2018 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Twitter n'a pas à s'immiscer dans la politique

  • GAFA le 05.11.2018 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Jusqu'à preuve du contraire les seuls qui tentent d'influencer les élections, sont les pseudo-célébrités et les réseaux sociaux en tant que sociétés : il suffit d'écouter leurs diverses déclarations. Autant dire que là y a du level, mais bon si c'est ce que la population accepte....

  • jacquette le 03.11.2018 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    jacquot a raison car si Twitter s'immisce dans la politique comment influencer les élections ???

Les derniers commentaires

  • GAFA le 05.11.2018 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Jusqu'à preuve du contraire les seuls qui tentent d'influencer les élections, sont les pseudo-célébrités et les réseaux sociaux en tant que sociétés : il suffit d'écouter leurs diverses déclarations. Autant dire que là y a du level, mais bon si c'est ce que la population accepte....

  • Grand Maître le 04.11.2018 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voulez-vous Yann sous prétexte de dénoncer des attaques de l'extérieur sans aucune preuve d'ailleurs encore vous en prendre à l'URSS/Russie et à notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch ?

  • bourvil le 03.11.2018 23:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est plutôt la politique qui s immisce dans Twitter et dans Facebook ! Twitter et FB ont raison d arrêter ces manipulations !

  • jacquette le 03.11.2018 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    jacquot a raison car si Twitter s'immisce dans la politique comment influencer les élections ???

  • Yann L le 03.11.2018 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Twitter n'a pas à s'immiscer dans la politique mais il faut bien se défendre contre les attaques malveillantes de l'étranger . Doit-on contrôler strictement l'identité de tous les inscrits ? Je le crois car sinon comment éviter les faux comptes de propagande ?