Règles plus strictes

17 avril 2015 08:53; Act: 17.04.2015 09:02 Print

Twitter va sévir contre la haine et le racisme

Après Facebook le mois dernier, le réseau social a annoncé qu'il allait sévir contre les messages qui franchissent les limites de la liberté d'expression pour propager des discours de haine.

storybild

Twitter va revoir le champ des contenus «interdits» qui englobera désormais les messages menaçants.

Sur ce sujet
Une faute?

Le réseau va renforcer son équipe chargée de faire appliquer ces nouvelles règles et va investir «lourdement» dans l'infrastructure consacrée à la détection de contenus injurieux, a expliqué Vijaya Gadde, directrice juridique de Twitter, dans un article publié sur le site du Washington Post.

«Nous devons mieux combattre les contenus injurieux en nous gardant toutefois de museler la liberté d'expression», a-t-elle écrit. Le mois dernier, Twitter avait modifié ses règles d'utilisation pour bannir la «pornographie de revanche» de son réseau, c'est-à-dire la diffusion de photos ou de vidéos pornographiques sans le consentement des personnes qui y apparaissent.

Un mois après Facebook

Dans le cadre de sa nouvelle politique, Twitter va revoir le champ des contenus «interdits» qui englobera désormais les messages menaçants. «Certains de nos utilisateurs ont malheureusement vécu cette expérience et certaines formes d'agression sont passées inaperçues sur notre réseau parce que nos règles d'utilisation et nos produits n'étaient pas en mesure de découvrir la portée des dommages causés par ces comportements agressifs», a noté Mme Gadde.

Il y a un mois, Facebook avait clarifié ses règles sur ce qu'il est convenable de poster. Selon les nouvelles directives mises en ligne, Facebook avait notamment indiqué qu'il n'autorisait plus la présence de groupes qui font l'apologie «d'activités terroristes, d'organisations criminelles ou qui promeuvent la haine».

(L'essentiel/AFP)