Au Canada

04 octobre 2019 18:37; Act: 04.10.2019 18:42 Print

Un cabinet d'avocats veut attaquer «Fortnite»

Un cabinet d'avocats estime que Fortnite a été spécifiquement conçu pour créer l'addiction des joueurs. Il a déposé une demande d'action collective contre son développeur.

storybild

Le cabinet d'avocats reproche au développeur Epic Games de ne pas avoir divulgué tous les risques et dangers inhérents à Fortnite.

Sur ce sujet
Une faute?

Un cabinet d'avocats québécois a déposé une demande d'action collective contre Epic Games, le studio de jeux vidéo derrière le populaire «Fortnite Battle Royale», arguant que celui-ci a été spécifiquement conçu pour créer l'addiction des joueurs, a-t-on appris vendredi auprès du cabinet. «On parle d'un jeu qui a été développé par des équipes de psychologues spécialisés pour créer un caractère d'addiction et on reproche à la compagnie de ne pas avoir divulgué tous les risques et dangers inhérents au produit», a estimé auprès de l'AFP Jean-Philippe Caron, avocat qui pilote ce dossier.

Les créateurs du jeu vidéo le plus populaire du monde «ont utilisé les mêmes tactiques que les créateurs de machines à sous, soit des programmes de récompense variables, pour s'assurer de la dépendance de ses utilisateurs, le cerveau étant manipulé pour toujours désirer davantage», peut-on lire dans le document de demande d'action collective déposé auprès de la Cour supérieure du Québec.

«Ils ne mangent pas, ne se douchent pas, et ne socialisent plus»

La procédure, engagée par le cabinet montréalais Calex à la demande de parents de mineurs ayant développé un problème de dépendance au jeu, est une première mondiale favorisée par le régime légal spécifique du Québec, selon M. Caron. Si elle était autorisée par le tribunal, le studio pourrait s'exposer à «plusieurs dizaines, voire des centaines de millions de dollars» en dommages et intérêts, d'après l'avocat. Le jeu vidéo aux 250 millions d'adeptes place une centaine de joueurs sur une île virtuelle, où ils doivent récupérer des armes et de l'équipement pour se défendre contre les autres jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un joueur ou une équipe.

Le cabinet d'avocats montréalais argue que les mécanismes du jeu, dont les récompenses, défis et autres objets virtuels vendus contre de l'argent réel, sont conçus pour provoquer l'addiction des joueurs afin qu'ils passent le plus de temps possible devant leur écran et dépensent sans compter. «L'addiction au jeu Fortnite a de réelles conséquences sur la vie des joueurs dont plusieurs ont développé des problèmes tels qu'ils ne mangent pas, ne se douchent pas, et ne socialisent plus», selon le document, qui souligne l'existence de «centres de réhabilitation spécialement dédiés à l’addiction à Fortnite». Impossible selon l'avocat de prévoir quand une décision sera rendue, mais l'autorisation d'intenter une action en justice devrait être validée ou non d'ici un an, et la procédure risque d'être longue.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • petitevoix le 05.10.2019 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo c’est un phénomène mondiale je partage leur initiative . Ce jeu détruit mentalement l individu qui jeu enfant ou adulte .

  • --18 le 05.10.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt il faudra inscrire une mise en garde sur les jeux comme pour les clopes ou l'alcool...

  • Antho le 05.10.2019 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais LOL ! Presque tout les jeux gratuits sont basé sur le meme systeme de recompense que Fortnite.. C’est pas nouveaux. Ce qui est vraiment triste, c’est qu’en 2019 on se soit plus capable de developper un jeu avec un minimum de profondeur et de caractere. Les tops 1 sont des jeux NoBrain et comme le public aime ca ... on est pas pret d’en voir le bout.

Les derniers commentaires

  • Guy le 05.10.2019 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Faut vraiment arrêter , les parents ne savent pas dire non à leur enfants ??? Fallait prendre la télé, le pc, la console pour une nounou et maintenant ils viennent pleurer. Triste

  • Antho le 05.10.2019 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais LOL ! Presque tout les jeux gratuits sont basé sur le meme systeme de recompense que Fortnite.. C’est pas nouveaux. Ce qui est vraiment triste, c’est qu’en 2019 on se soit plus capable de developper un jeu avec un minimum de profondeur et de caractere. Les tops 1 sont des jeux NoBrain et comme le public aime ca ... on est pas pret d’en voir le bout.

  • --18 le 05.10.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt il faudra inscrire une mise en garde sur les jeux comme pour les clopes ou l'alcool...

    • John le 05.10.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

      c'est exactement le meme type d'addiction. Je le sais bien, dans ma peau..

  • petitevoix le 05.10.2019 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo c’est un phénomène mondiale je partage leur initiative . Ce jeu détruit mentalement l individu qui jeu enfant ou adulte .

  • AZERTY le 05.10.2019 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme vous le dites ce sont des enfants qui jouent à ce jeux mais pas que c’est plutôt un mauvais role des parents qui conduit à l’addiction sinon tous les joueurs serait adicte.