Fausses information

21 août 2018 21:17; Act: 22.08.2018 11:03 Print

Un nouvel outil Facebook contre les Fake News

Le réseau social a expliqué utiliser un logiciel visant à lutter contre les usagers qui signalent abusivement des fausses nouvelles, parce que le contenu leur déplaît.

storybild

Facebook est régulièrement critiqué pour la présence massive de fausses informations sur son site. (photo: AFP/Lionel Bonaventure)

Sur ce sujet
Une faute?

Facebook a reconnu mardi avoir développé des outils permettant d'identifier des abonnés qui signalent des Fake News sans «aucun discernement» et minent par là-même les efforts de l'entreprise pour lutter contre la désinformation. Mais Facebook a démenti très fermement une information du Washington Post qui affirmait que ce système de détection était une sorte de système de notation de la fiabilité de tous ses abonnés.

Facebook est sous un feu roulant de critiques qui l'accusent de ne pas faire assez pour débarrasser la plateforme aux plus de deux milliards d'utilisateurs des innombrables fausses informations qui la parsèment. Le groupe a donc expliqué avoir développé un système pour éviter que les efforts faits par ses vérificateurs ne soient anéantis par ces abonnés qui signalent systématiquement des nouvelles (même exactes), souvent parce qu'ils ne sont pas d'accord avec le contenu.

«La raison pour laquelle nous procédons ainsi, c'est parce que nous voulons que notre lutte contre la désinformation soit la plus efficace possible», souligne l'entreprise. Les usagers qui signalent des informations qui paraissent fausses se voient attribuer une note de fiabilité de 0 à 1 déterminée par leur aptitude à distinguer les vraies histoires des fausses. C'est l'un des nombreux outils qui servent à alerter les équipes chargées d'éliminer les contenus suspects.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ITA le 20.10.2018 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arme à double tranchant !!! si mal utilisé, par les grandes puissances, cela peut se tranformer en un puissant outil anti démocratie et de répression !!! :-(

  • torolkozo le 21.08.2018 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La lutte contre la désinformation est une priorité sinon elle risque de détruire nos démocraties, certains l'ont d'ailleurs bien compris et ne s'en privent pas, les soupçons sont toujours un peu les mêmes d'ailleurs !

Les derniers commentaires

  • ITA le 20.10.2018 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arme à double tranchant !!! si mal utilisé, par les grandes puissances, cela peut se tranformer en un puissant outil anti démocratie et de répression !!! :-(

  • torolkozo le 21.08.2018 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La lutte contre la désinformation est une priorité sinon elle risque de détruire nos démocraties, certains l'ont d'ailleurs bien compris et ne s'en privent pas, les soupçons sont toujours un peu les mêmes d'ailleurs !