En France

11 octobre 2018 07:29; Act: 11.10.2018 11:51 Print

Un robot intelligent pour un meilleur tri des déchets

Un centre de tri des déchets ménagers d'Amiens s'est équipé d'un robot trieur dopé à l'intelligence artificielle, une première européenne selon l'entreprise gestionnaire.

storybild

Le robot «Max AI» est capable de reconnaître certains types de déchets indésirables sur le tapis roulant d'une chaîne de tri et, avec un bras articulé, de les en écarter. (photo: AFP/Francois lo Presti)

Sur ce sujet
Une faute?

Un centre de tri des déchets ménagers d'Amiens (Somme) s'est doté d'un robot trieur dopé à l'intelligence artificielle, une première européenne selon l'entreprise gestionnaire, pour moderniser un secteur du recyclage promis à une forte croissance. Installé depuis juin sur un site du groupe Veolia à Amiens, le robot «Max AI», fabriqué par une société américaine, est capable de reconnaître certains types de déchets indésirables sur le tapis roulant d'une chaîne de tri et, avec un bras articulé, de les en écarter.

«Nous l'avons installé sur une chaîne de déchets fibreux (NDLR: petits papiers et cartons), et on lui demande de reconnaître et d'enlever tout ce qu'on ne veut pas», par exemple des pots de yaourt ou des canettes en aluminium, explique Anne Thevenot, directrice technique et performance France du groupe. «C'est une première européenne sur une chaîne de tri de déchets ménagers», assure Bernard Harambillet, directeur de la branche Recyclage et valorisation de l'entreprise pour la France. Ses équipes ont formé l'algorithme de Max AI à reconnaître des dizaines de milliers de types d'objets. Il peut effectuer 3 600 gestes de tri par heure, contre environ 2 200 pour un opérateur humain. Pour l'instant, il apprend et a encore des ratés. Un opérateur passe donc derrière lui pour une ultime sélection.

3 500 à 5 000 emplois supprimés

Dans un rapport de 2014, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) estimait que l'automatisation des centres de tri allait engendrer la suppression de 3 500 à 5 000 emplois. «Les robots vont diminuer le nombre d'opérateurs sur les opérations les plus complexes, les plus sales, mais il y en aura plus sur le contrôle-qualité. Et étant donné le volume de déchets qu'on va devoir traiter à l'avenir, on n'anticipe pas de baisse d'emploi», veut rassurer M. Harambillet, alors que les centres de tri emploient de nombreuses personnes en insertion.

La France s'est fixé comme objectif de réduire de moitié le volume de déchets mis en décharge d'ici à 2025, ce qui implique de mieux trier pour améliorer le recyclage, et surtout de recycler 100% des plastiques à cet horizon, contre autour de 26% aujourd'hui. Dès 2022, tous les Français devront aussi mettre dans leur poubelle dédiée aux déchets à recycler tous les emballages, y compris les pots de yaourt et les barquettes alimentaires, qui vont actuellement pour la plupart dans la poubelle «grise». Les collectivités et les professionnels s'attendent donc à une augmentation massive du volume de plastiques à collecter et à trier.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mais ou va t'on le 11.10.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    3 500 à 5 000 emplois supprimés .... pas besoin de lire plus. Pour moi on ne devrait pas en avoir recours, sinon encore plus de chômeurs

  • mimi le 11.10.2018 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les robots sont programmés par les homme donc il y aura toujours des erreurs.

  • patience le 12.10.2018 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part robot n'est pas synonyme de chômage car il faut les fabriquer et les programmer donc création d'emplois En global La crainte est la robotisation exagérée qui va nous faire perdre la maîtrise et la communication

Les derniers commentaires

  • patience le 12.10.2018 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part robot n'est pas synonyme de chômage car il faut les fabriquer et les programmer donc création d'emplois En global La crainte est la robotisation exagérée qui va nous faire perdre la maîtrise et la communication

  • mimi le 11.10.2018 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les robots sont programmés par les homme donc il y aura toujours des erreurs.

  • mais ou va t'on le 11.10.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    3 500 à 5 000 emplois supprimés .... pas besoin de lire plus. Pour moi on ne devrait pas en avoir recours, sinon encore plus de chômeurs

    • No comment le 11.10.2018 21:26 Report dénoncer ce commentaire

      Faut lire l'article, au lieu de critiquer. Il n'y aura pas de perte nette d'emploi; cette technologie va permettre de faire face à l'augmentation des volumes à trier ! Et pour l'avoir vu de mes propres yeux, même si ce n'était que pour qq heures, c'est une bénédiction pour les humains qui doivent trier les crasses qu'on trouve ! J'ai pas pu manger, ce jour là, ni le suivant.

  • ikonoklast le 11.10.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps là au Luxembourg on veut voyager dans l'espace....