États-Unis

14 décembre 2019 15:11; Act: 14.12.2019 15:12 Print

Viré de Facebook pour avoir réactivé des comptes

Accusé d'avoir accepté des pots-de-vin pour réactiver des comptes publicitaires, un prestataire extérieur a été licencié par le réseau social.

storybild

Facebook a été lancé en 2004. (photo: Martin Meissner)

Sur ce sujet
Une faute?

Facebook a mis à la porte un contractant accusé d'avoir accepté des pots-de-vin pour réactiver des comptes publicitaires. Ceux-ci avaient été bannis pour violation des conditions d'utilisation du réseau social, rapporte BuzzFeed News.

L'agence de marketing Ads Inc, basée à San Diego, en Californie, aurait versé un montant initial de 5000 dollars, puis 3000 dollars par mois à l'ex-employé, qui travaillait depuis Austin, afin qu'il annule les sanctions de Facebook contre ses comptes. Ces derniers servaient à diffuser des messages publicitaires avec de fausses informations sur des célébrités. Lorsque les utilisateurs cliquaient sur ces réclames, ils étaient invités à s'inscrire à des essais gratuits douteux qui se transformaient ensuite en abonnements coûteux. Ads Inc a arrêté ses activités en octobre dernier, à la suite d'une enquête de BuzzFeed News.

Le réseau social a confirmé à BuzzFeeed News que cet employé «ne travaille plus pour Facebook», car «ce comportement est totalement interdit par nos règlements». Facebook a ajouté qu'il allait poursuivre son enquête et prendre le cas échéant les mesures qui s'imposent. D'autres employés de Facebook seraient aussi impliqués, selon une source anonyme affiliée à Ads Inc.

(L'essentiel/man)