Sur Facebook

03 juillet 2018 07:38; Act: 03.07.2018 10:06 Print

Vos contacts indésirables ont-​​ils été débloqués?

Facebook a reconnu lundi avoir pendant quelques jours débloqué par erreur des contacts indésirables bloqués par des utilisateurs.

storybild

Des contacts bloqués ont refait leur apparition chez certains utilisateurs. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous savons que la possibilité de bloquer quelqu'un est importante», a indiqué sur le blog de Facebook une responsable du réseau social, Erin Egan, en précisant que le groupe souhaitait s'en «excuser». Facebook tente toujours de redorer son blason après le scandale Cambridge Analytica, qui lui vaut des enquêtes policières, parlementaires, et de la part des régulateurs aux États-Unis et dans d'autres pays.

Depuis ce scandale retentissant qui a éclaté en mars, Facebook a promis la «transparence» et communique donc régulièrement, notamment pour révéler lui-même divers dysfonctionnements. «Bloquer» quelqu'un sur Facebook l'empêche d'accéder à vos publications, de vous envoyer des messages et l'ôte de votre liste d'«amis».

Le «bug» n'a pas remis les utilisateurs bloqués dans les «amis» mais ils ont pu pendant ce laps de temps envoyer au «bloqueur» des messages sur le service de messagerie instantanée Messenger, a expliqué le groupe, qui a invité, lundi, les 800 000 usagers concernés à vérifier leurs listes de contacts bloqués.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 03.07.2018 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après coup Facebook admzt beaucoup de choses mais quand vont-ils admettre qu'ils volent nos données pour se faire de l'argent ???

  • vinzz le 03.07.2018 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travaillez ou faites quelque chose un peu avec vos mains au lieu de taper sur un clavier

  • RamBo le 03.07.2018 23:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les « friends » indésirables ???? ????????????????

Les derniers commentaires

  • RamBo le 03.07.2018 23:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les « friends » indésirables ???? ????????????????

  • vinzz le 03.07.2018 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travaillez ou faites quelque chose un peu avec vos mains au lieu de taper sur un clavier

  • JeanMert le 03.07.2018 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème avec Facebook n'est pas tant facebook lui-même : On sait par avance que l'on va être pisté, spammé, espionné, etc, etc ... Le pire ce sont ceux qui s'inscrivent et ceux qui demandent de les suivre sur Facebook. Quand un pays prône la sécurité : on demande pas à ses lecteurs de les rejoindre sur cette application qui est "presque considéré" comme un virus.

  • torolkozo le 03.07.2018 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après coup Facebook admzt beaucoup de choses mais quand vont-ils admettre qu'ils volent nos données pour se faire de l'argent ???

    • @torolkozo le 03.07.2018 09:13 Report dénoncer ce commentaire

      Tout est écrit lors de l'inscription au site. Le problème c'est que les gens ne lisent pas et clic/signe tout ce qu'on leur présente. Après ils viennent se plaindre car se plaindre c'est plus facile que de lire et comprendre un texte. Le simple fait de lire les conditions m'a fait ne pas créer un compte sur leur site.