Nouvelle politique

01 mars 2019 07:39; Act: 01.03.2019 09:47 Print

YouTube plus vigilant avec les vidéos de mineurs

Pour lutter contre la pédophilie, la célèbre plateforme a décidé de ne pas ouvrir aux commentaires la plupart des vidéos mettant en scène des mineurs.

storybild

YouTube change sa politique concernant les vidéos mettant en scène des mineurs. (photo: AFP/Ethan Miller)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir déjà supprimé des millions de commentaires suspects accompagnant des vidéos d'enfants, YouTube a décidé d'aller plus loin en supprimant désormais la possibilité de commenter la plupart des vidéos montrant des mineurs, terrain de chasse des pédophiles. Après l'alerte donnée par un blogueur, le site détenu par Google avait annoncé la semaine dernière la suppression de millions de commentaires, utilisés par des pédophiles pour se transmettre discrètement des vidéos d'enfants, un problème qui a poussé certaines marques à retirer leurs publicités du site.

D'après ce blogueur, ces utilisateurs se servent notamment des commentaires sous ces vidéos (innocentes en elles-mêmes) pour identifier et se transmettre des contenus, parfois explicitement pédophiles, parvenant ainsi à contourner les interdictions de YouTube. Jeudi, le site de partage de vidéos a annoncé vouloir aller plus loin. «Dans les mois qui viennent, nous allons étendre notre action en suspendant les commentaires de vidéos qui montrent des mineurs plus âgés, susceptibles d'attirer les comportements de type prédateur», a expliqué la plateforme très populaire chez les jeunes.

Un petit nombre de créateurs de vidéos avec des mineurs sera cependant autorisé à rester ouvert aux commentaires, mais devra impérativement surveiller leur contenu avec attention et utiliser les outils technologiques fournis par YouTube, notamment un logiciel qui permet de repérer et supprimer plus efficacement les commentaires enfreignant les conditions d'utilisation de la plateforme.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • miss 57 le 01.03.2019 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui très bien....les parents ne mettais pas vos enfants en vidéo au regard du public...malveillants

Les derniers commentaires

  • miss 57 le 01.03.2019 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui très bien....les parents ne mettais pas vos enfants en vidéo au regard du public...malveillants