Vidéconférence

23 avril 2020 21:14; Act: 24.04.2020 15:21 Print

Zoom annonce une version 5.0 plus sécurisée

Critiqué pour ses problèmes de sécurité et de confidentialité, le logiciel de visioconférence promet d'importantes améliorations dans sa nouvelle mouture.

storybild

Zoom a passé la barre des 200 millions d'utilisateurs. (photo: Mattia Sedda)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le cadre de son plan de 90 jours visant à renforcer la sécurité et les capacités de confidentialité de sa solution de vidéoconférence, le service Zoom a annoncé mercredi une nouvelle version 5.0 de son logiciel. Devenu populaire dans le contexte actuel, passant d'une dizaine de millions d'utilisateurs en décembre dernier, à plus de 200 millions en quelques semaines, l'outil, qui vient de passer la barre des 300 millions d'utilisateurs, a été la cible des critiques pour ses lacunes en matière de sécurité et de respect de la vie privée.

Pour se faire pardonner, la société s'apprête donc à déployer une nouvelle mouture intégrant quelques nouveautés, dont l'une des plus importantes est le passage à la norme de chiffrement AES 256-bit GCM. Elle n'apporte toujours pas de chiffrement de bout en bout, mais est censée renforcer la confidentialité et l'intégrité des communications. Outre les mots de passe des réunions et la fonction salle d'attente, qui permet de faire patienter les participants avant de les accepter dans une réunion, activés désormais par défaut, Zoom ajoute d'autres nouvelles options pour se prémunir contre le phénomène du «zoom bombing» (intrusions inopinées dans les réunions). Il sera possible de signaler un utilisateur et d'empêcher les participants de se renommer. Zoom 5.0 regroupe par ailleurs aussi toutes les fonctions de sécurité sous un seul et même bouton.

La concurrence s'active

Qualifiée d'«étape significative», cette nouvelle version 5.0 «n'est qu'un début», a indiqué Eric Yuan, patron de Zoom, dans un communiqué publié sur le blog officiel de la société.

Entre-temps, la concurrence n'est pas restée les bras croisés. Google a par exemple annoncé l'intégration de son service Meet dans son service de messagerie Gmail et a dévoilé une nouvelle interface pouvant accueillir jusqu'à 16 participants sur le même écran. De son côté, WhatsApp a doublé le nombre de participants pouvant prendre part à un appel vidéo, passant de 4 à 8, tandis que la dernière version de Skype de Microsoft s'est inspirée de la fonction de Zoom qui permet de personnaliser l'arrière-plan avec une image personnelle.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 25.04.2020 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus sécurisée ça veut dire payante c’est tout. Quand est-ce qu’on va expliquer aux gens que rien n’est gratuit?

  • hein digne hé le 25.04.2020 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sécurisée. Plus contrôlable vous voulez dire. Encore le licornes derrière tout cela. Quoique nous fassions nous sommes contrôlés.

Les derniers commentaires

  • hein digne hé le 25.04.2020 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sécurisée. Plus contrôlable vous voulez dire. Encore le licornes derrière tout cela. Quoique nous fassions nous sommes contrôlés.

  • bonsens le 25.04.2020 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus sécurisée ça veut dire payante c’est tout. Quand est-ce qu’on va expliquer aux gens que rien n’est gratuit?