Confidence

07 novembre 2014 13:35; Act: 07.11.2014 14:55 Print

«Zuck» révèle pourquoi il porte le même tee-​​shirt

Lors d'une première séance publique de questions-réponses, le fondateur de Facebook a expliqué son choix vestimentaire.

storybild

Le fondateur de Facebook a répondu aux questions lors d'une première séance publique de Q&A. (dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Mark Zuckerberg a répondu pour la première fois à une séance publique de questions-réponses, jeudi, au siège de Facebook à Menlo Park, en Californie. Parmi les différentes questions posées, celle de savoir pourquoi il portait toujours le même t-shirt gris a particulièrement retenu l'attention du public: «Je veux vraiment simplifier ma vie pour faire en sorte de devoir prendre le moins de décisions possibles hormis la façon de mieux servir cette communauté», a expliqué avec sérieux le fondateur de Facebook en précisant cependant qu'il en possédait plusieurs exemplaires.

Il a déclaré que même des petites décisions comme de choisir des vêtements ou ce qu'il allait manger pour le petit-déjeuner pouvaient être fatigantes et consommer de l'énergie. Et il ne veut surtout pas perdre de temps pour ces choses: «J'ai vraiment de la chance d'être dans la position de devoir me réveiller tous les jours pour être au service de plus d'un milliard de personnes. Et je sens que je ne fais pas mon travail si je consacre toute mon énergie sur des choses stupides ou frivoles de ma vie».

Justification d'une app Messenger séparée

Le fondateur de Facebook a aussi expliqué pourquoi le réseau social a forcé ses utilisateurs à installer l'application de messagerie instantanée Messenger. Un choix qui n'a pas plu à la communauté. «Nous voulions le faire parce que nous estimons qu’il s’agit d’une meilleure expérience. La messagerie devient de plus en plus importante. Sur mobile, nous pensons que chaque app ne peut se concentrer correctement que sur une chose à faire».

«L’objectif principal de Facebook est le Fil d’actualités. La messagerie était une fonctionnalité que les gens utilisaient de plus en plus. Dix milliards de messages sont envoyés par jour, mais pour pouvoir y accéder, il fallait attendre que l’application se charge puis se rendre dans un onglet séparé», a-t-il ajouté. Il estime que «demander aux gens d'installer une autre application n'est qu'une petite douleur à court terme» et qu'ils ont tout bénéfice à utiliser un service «plus rapide et focalisé» sur la messagerie.

(L'essentiel/man)