Facebook

28 août 2019 07:45; Act: 28.08.2019 10:48 Print

Zuckerberg prépare une petite sœur à Instagram

Après Messenger et WhatsApp, le boss américain mijote une application qui sera réservée au partage d'informations en continu avec des proches.

storybild

En mars dernier, le patron avait déclaré que la messagerie privée était l'avenir, alors que sa firme avait par le passé tenté en vain de racheter Snapchat. (photo: AFP/amy Osborne)

Sur ce sujet
Une faute?

Les apps de messagerie Messenger et WhatsApp ne ­suffisent pas à Facebook. Le groupe américain en teste une nouvelle baptisée Threads, complémentaire à Instagram. Elle est destinée au partage continu d'informations, limité à une liste d'amis privilégiés faisant partie des contacts Instagram. Cela concerne notamment la mise à jour régulière du statut et la mise en commun automatique d'informations comme les emplacements.

Pour l'instant, Threads n'affiche pas la position en temps réel, se limitant à indiquer par exemple que l'ami est en déplacement, relève le site TheVerge. Pour le reste, l'app se calque sur la messagerie d'Instagram et sa boîte à outils ordinaire.

«Des déclinaisons d'apps de messagerie, sans succès»

Face à la concurrence de Snapchat, Facebook a multiplié les déclinaisons d'apps de messagerie, sans succès jusqu'ici. Elle avait entre autres abandonné Lifestage et tué dans l'œuf LOL, toutes deux destinées aux ados. Plus récemment, c'est Direct, une app de messagerie autonome liée à Instagram, qui n'a pas passé la rampe du lancement officiel. Les testeurs s'étaient plaints de devoir passer d'une app à l'autre. D'autres éditeurs indépendants n'avaient pas non plus réussi avec leur app limitée à un cercle proche d'une personne (Path et Statut notamment).

L'insistance de la maison mère est incarnée par Mark Zuckerberg en personne. En mars dernier, le patron avait déclaré que la messagerie privée était l'avenir, alors que sa firme avait par le passé tenté en vain de racheter Snapchat, puis de la «tuer» en copiant sans vergogne ses meilleures fonctionnalités. Snapchat garde cependant toujours plus longtemps en ligne son utilisateur moyen qu'Instagram, selon les dernières analyses.

(L'essentiel/laf)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • chris le 28.08.2019 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faudrait peut etre commencer a gerer ce qu'il a créé, et pas en faire d'autres....

  • WaateQuatsch le 29.08.2019 07:14 Report dénoncer ce commentaire

    c'est quoi instagram?

Les derniers commentaires

  • WaateQuatsch le 29.08.2019 07:14 Report dénoncer ce commentaire

    c'est quoi instagram?

  • chris le 28.08.2019 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faudrait peut etre commencer a gerer ce qu'il a créé, et pas en faire d'autres....

    • denalen le 28.08.2019 15:03 Report dénoncer ce commentaire

      Gérer coûte cher, créer du neuf beaucoup moins. La facilité...

    • François le 28.08.2019 22:02 Report dénoncer ce commentaire

      Hé oui, c'est triste... Un seul mot résume tout ça : "monopole".