Test auto

01 septembre 2017 09:00; Act: 01.09.2017 12:11 Print

La Série 5 Tourer, un classique indémodable

La nouvelle Série 5 est bardée d'électronique au point de devenir semi-autonome.

storybild

Grande nouveauté, la nouvelle Série 5 sait conduire à votre place. Mais seulement dans certaines situations car BMW tient à rester dans les limites imposées par la législation européenne actuelle. Reste qu'on peut lâcher le volant dans les embouteillages, à basse vitesse. Et au moyen d’une télécommande, il est pratique de pouvoir la garer en étant déjà sorti du véhicule.

Sur ce sujet
Une faute?

Confortable et luxueuse, joyeuse à conduire, la «5» a toujours connu le succès, avec près de 8 millions d’unités vendues en 45 ans.

La septième génération est une voiture de son temps avec sa connectivité, son écran d’info-divertissement tactile et ses assistants qui braquent à votre place. Bardée d'électronique, au point d'offrir une conduite semi-autonome très efficace, elle reste pourtant bel et bien une excellente BMW.

Côté look, les designers de Munich ont vu juste, avec un style très proche de l’ancienne génération. Seuls quelques gimmicks esthétiques font la différence: naseaux de la calandre fusionnant avec les blocs optiques, feux étirés à l'arrière, prise d’air de la Série 7 sur les flancs.

Dans l’habitacle, on retrouve l’architecture classique des planches de bord BMW récentes. C'est soigné et moderne, le téléphone pouvant désormais se recharger par induction et un simple mouvement du doigt suffisant pour régler le volume de la radio ou prendre un appel téléphonique.

Tenue de route précise rassurante, commandes douces, insonorisation très soignée, confort de suspension remarquable, la Série 5 Tourer est taillée pour les longs voyages sur autoroutes. Mais sur routes, elle se révèle fantastique et surprenante, avec sa transmission intégrale xDrive et son nouveau 6 cylindres 3.0 turbo (340 ch et 450 Nm de couple) servi par la toujours impeccable boîte automatique ZF à 8 vitesses. Un véritable régal!

(Denis Berche/L'essentiel)