Automobile

07 février 2019 09:00; Act: 07.02.2019 20:18 Print

Avec son XT5, Cadillac veut conquérir l'Europe

Toujours confidentiel, Cadillac sort son nouveau XT5, pierre angulaire d'une série à venir de crossovers.

storybild

Moteur V6 de 314 ch et transmission intégrale, le Cadillac XT5 abat la carte du crossover de luxe dans un marché fortement encombré.

Sur ce sujet
Une faute?

Cadillac n'est ni la plus connue ni la plus vendue des marques sur le marché luxembourgeois. Mais le constructeur américain ambitionne toujours de s'y faire connaître. Raison pour laquelle ses crossovers se trouvent aujourd'hui rassemblés sous l'appellation XT. Le nouveau XT5 ambitionne de faire entrer Cadillac sur le segment populaire des SUV de luxe. Il est le premier d'une série de quatre crossovers à venir.

D’un gabarit similaire au SRX qu'il remplace (un peu plus de 4,80 m de long), ce XT5 repose sur une inédite plate-forme à empattement accru de 9 cm.

Un peu plus léger que son prédécesseur, il offre un espace à bord augmenté, notamment au niveau des jambes des passagers arrière.

Solidité et équipements de pointe

Proposée de série dès le deuxième niveau de finition, sa suspension adaptative se montre très confortable. La direction a gagné en précision, tandis que la boîte automatique à huit rapports est en très nets progrès, faisant largement oublier celle à six vitesses du trop placide SRX.

Pour l’instant, le XT5 ne fait ni dans le diesel ni dans l'hybridation. Il ne propose en effet qu'une seule motorisation essence manquant de peps. Pourvue d'un système de désactivation des cylindres, la consommation moyenne de ce V6 atmosphérique à injection directe de 314 ch descend trop rarement en dessous des 10 l/100 km. Malgré quelques imperfections, le Cadillac XT5 donne pourtant satisfaction par sa solidité et ses équipements de pointe.

(Denis Berche)