Test automobile

23 février 2018 09:00; Act: 23.02.2018 16:50 Print

Cette Honda Jazz gagne en puissance et en modernité

La toute petite familiale de Honda se retrouve avec un nouveau moteur à essence 1,5 i-VTEC.

storybild

Le concept de la Honda Jazz est d'octroyer un maximum de place possible pour le conducteur et le passager dans un véhicule compact.

Sur ce sujet

La mode des petits mono-spaces semble faiblir, emportée par la vague des SUV, mais certains modèles résistent, à l’image de cette nouvelle Honda Jazz. Restylé, ce micro-space garde sa silhouette classique, à gabarit équivalent (quatre mètres de long), tout en adoptant une face avant anguleuse, plus en adéquation avec son temps. Même constat grâce à la nouvelle version Dynamic: la Honda Jazz se retrouve parée de phares LED, d’antibrouillards avant ou encore d’un spoiler de hayon.

Sous le capot, le véhicule prend aussi du galon, avec l’apparition d’un nouveau moteur à essence 1,5 i-VTEC. Le constructeur japonais dit ainsi répondre à la demande d’une clientèle désirant plus de puissance. Et les attentes sont comblées, avec un bloc délivrant 130 chevaux à 6 600 tr/min permettant de faire le 0 à 100 km/h en à peine 9 secondes. L’étagement de la boîte manuelle à six rapports offre une longueur d’accélération très ample, presque surprenante pour ce type de berline.

Autant d’arguments qui permettent à la Jazz de ne pas se cantonner à un rôle de citadine, et d’envisager de belles escapades en famille. D’autant que son habitabilité (lire encadré), sa tenue de route et son amortissement apportent un certain confort. Pour agrémenter le tout, la Jazz se dote de série d’équipements technologiques, comme le système d’alerte anticollision, la reconnaissance des panneaux de signalisation ou encore l’alerte de franchissement de ligne.

(De notre envoyé spécial à Rome, Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.