Automobile

29 août 2018 20:56; Act: 29.08.2018 21:00 Print

Des limousines de luxe «made in Russia»

Des voitures construites en Russie ont été lancées sur le marché pour concurrencer Rolls-Royce, Mercedes ou encore Maybach.

storybild

Vladimir Poutine a troqué sa Mercedes de fonction pour une Aurus Sénat.

Sur ce sujet

La Russie a officiellement lancé mercredi une marque de voitures de luxe, comprenant parmi ses modèles la nouvelle limousine utilisée par Vladimir Poutine et espérant pousser les consommateurs russes très fortunés à se détourner des marques occidentales. Le ministre russe du Commerce, Denis Mantourov, a dévoilé à l'occasion du salon automobile de Moscou les deux premiers modèles proposés par cette marque, baptisée Aurus: la limousine Sénat et une berline plus petite, également nommée Sénat.

La limousine Sénat avait été utilisée par Vladimir Poutine en mai pour se rendre à la cérémonie d'investiture de son quatrième mandat présidentiel, alors que le chef de l'État russe privilégiait jusqu'alors le constructeur allemand Mercedes. L'usage d'une voiture 100% «made in Russia» fait écho à la tradition soviétique, lorsque les dirigeants utilisaient exclusivement des véhicules construits en URSS. «Il y a une demande pour les produits high-tech de qualité dans notre pays, en particulier pour une voiture d'une telle classe», a déclaré à l'AFP le designer principal d'Aurus, Vadim Pereverzev, en marge de la présentation des deux modèles.

«Les consommateurs de telles voitures, vous pouvez dire qu'ils sont fatigués des Rolls-Royce, Mercedes ou Maybach», a ajouté M. Pereverzev, passé par Fiat et Alfa Romeo avant de revenir en Russie. Ce lancement arrive quelque jours après celui par le célèbre fabriquant d'armes Kalachnikov d'une voiture électrique, la CV-1, au design inspiré d'une voiture soviétique des années 1970.

De gros investissements

Vadim Pereverzev reconnaît lui aussi s'être inspiré des voitures soviétiques pour dessiner l'Aurus Senat, évoquant la limousine ZIS-110 conçue pour Staline dans les années 1940. «Je dirais que c'est plus cette époque qui a inspiré nos designers: une époque de brillants succès pour notre État, quand des voitures comme ZIS (aujourd'hui rebaptisé ZIL) sont apparues», a-t-il déclaré.

Aurus est développé par une entreprise d'État nommée Nami, qui détient une participation de contrôle, en collaboration avec le groupe russe Sollers, propriétaire notamment de la marque de véhicules utilitaires UAZ. Plus de 12 milliards de roubles (150 millions d'euros au taux actuel) ont été investis par l'État russe dans le projet, le ministre du Commerce Denis Mantourov précisant qu'un groupe émirati, Tawazun, a investi 110 millions d'euros dans le projet. «Nous n'allons pas vendre ces véhicules uniquement en Russie, nous allons les vendre à l'étranger», a déclaré le PDG d'Aurus, l'Allemand Franz Gerhard Hilgert, ajoutant que le prix des modèles sera compris «quelque part entre Mercedes et Rolls-Royce».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • g3s le 30.08.2018 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous écrivez que l’entreprise Kalachnikov a 200 ans, c’est faux. Elle n’existait certainement pas du temps des Tsars. Mikhaïl Kalachnikov est né en 1919, mort en 2014. En tant qu’ingénieur travaillant pour le régime soviétique, il s’est inspiré de la sgw 44, fusil d’assaut allemand inventé par Hugo Schmeisser pour en faire l’AK47.

  • abrahimopoutinovitch le 30.08.2018 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Les oligarques sont fatigués des Rolls-Royce... mais quand je vois la photo de l'aurus, je me dis, "oh tiens, une Rolls-Royce, enfin un ersatz!"

  • Paraburne le 30.08.2018 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @g3s Exactement, sauf que après guerre,les russes ont copié la sgw44 et améliorer.

Les derniers commentaires

  • Paraburne le 30.08.2018 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @g3s Exactement, sauf que après guerre,les russes ont copié la sgw44 et améliorer.

  • abrahimopoutinovitch le 30.08.2018 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Les oligarques sont fatigués des Rolls-Royce... mais quand je vois la photo de l'aurus, je me dis, "oh tiens, une Rolls-Royce, enfin un ersatz!"

  • la taupe le 30.08.2018 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    Cela reste toujours et encore des copies de voitures européennes... sauf qu'à mon avis les prix sont plus bas car les salaires russes le sont également... mais ils innovent rien là

  • g3s le 30.08.2018 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous écrivez que l’entreprise Kalachnikov a 200 ans, c’est faux. Elle n’existait certainement pas du temps des Tsars. Mikhaïl Kalachnikov est né en 1919, mort en 2014. En tant qu’ingénieur travaillant pour le régime soviétique, il s’est inspiré de la sgw 44, fusil d’assaut allemand inventé par Hugo Schmeisser pour en faire l’AK47.

    • abrahimopoutinovitch le 30.08.2018 08:06 Report dénoncer ce commentaire

      Les oligarques sont fatigués des Rolls-Royce... mais quand je vois la photo de l'aurus, je me dis, "oh tiens, une Rolls-Royce, enfin un ersatz!"